Bleu ou bleu ?

29 Juin 2012


police-gendarmerie1


Je me fais le relais d’un jeune homme à qui tout réussit, mais qui ces temps-ci, se colle des migraines à force de succès aux concours, et… de ne pas savoir choisir entre la police et la gendarmerie.
Il a besoin de conseils, des avis éclairés des uns et des autres, et il attend vos remarques avec intérêt et impatience. Voilà ce qu’il nous dit :
 

« Je vous écris car je suis dans ce que l'on pourrait appeler une impasse.
Je suis actuellement gendarme-adjoint dans une brigade territoriale.
J'ai réussi le concours de sous-officier de gendarmerie, et je viens d'apprendre que je suis également reçu au concours de gardien de la paix, affectation île de France.
Soit dit en passant, ce concours-là me crée l’obligation de passer un minimum de 8 ans à Paris.

Pour ce qui en est de l’avenir immédiat et de la scolarité, si je choisis la filière gendarmerie, je rentrerai en école de sous-officier dans quelques mois. Mais si je choisis la police, je devrai encore attendre environ un an et demi avant l'incorporation dans une école de la paix.

Ensuite, je sais que chacun des choix qui s’offrent à moi présente des avantages et des inconvénients.
Par exemple, coté police, il y a beaucoup de postes en DOPC en première affectation, coté gendarmerie, les horaires sont souvent lourds, le risque d'être affecté dans un coin perdu n’est pas négligeable, avec tous les problèmes de vie de couple et vie de famille, changements de mode de vie que cela suppose. Et j'en passe.

De plus, tout ce qui précède, c’est sans parler de la fusion et de l’avenir de ces deux institutions, qui ont autant de dénominateurs communs (prévention, répression, ordre public, et tutti quanti) que de différences (civils et militaires…)

Voilà où j’en suis de ma réflexion sur ma carrière professionnelle, je tourne en rond, et je n'arrive pas à déterminer si je dois lier mon destin à la police ou la gendarmerie…
Et là, je dois faire un choix rapidement !

Quel est votre avis sur la question, et que feriez-vous à ma place ? »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Celio 26/05/2016 18:13

N'oubliez pas qu'en gendarmerie( sous officier) on signe un contrat d'engagement de 6 ans. A terme vous passez un examen, le CAT, qui conditionnera votre passage de carriere. En police la titulatisation s'effectue 1 an apres la sortie d'ecole. Vous devez rester 8 ans en region IDF

Jean-Christophe 20/07/2012 17:08

Gros dilemme en effet que de choisir entre deux maisons assez différentes mais aux missions semblables.
Pour ma part j'intègre l'école de sous-officiers de Chaumont fin juillet, et je n'ai pas tenté la police: mentalité personnelle, goût pour le milieu rural, allergie aux syndicats. Mais la police
est évidemment aussi respectable que la gendarmerie, et cet article et les commentaires donnent enfin l'image de deux institutions amies et non plus ennemies. Quelle idiotie monumentale que de se
tirer dans les pattes mutuellement alors qu'on poursuit le même but: service public de la sécurité intérieure et extérieure!
Qu'un jeune choisisse l'une ou l'autre des maisons il méritera le respect de ses concitoyens et la solidarité de ses collègues des deux bords. Il n'y a qu'un uniforme: il est bleu, blanc et
rouge.
La passerelle permet en outre aujourd'hui de réparer une erreur d'aiguillage!

rob 03/07/2012 18:15

Bonjour,

Je suis le jeune à l'origine de cet article que benedicte m'a très aimablement proposé de poster sur son blog!! ;-)
J'ai également parlé avec des personnes ayant fait la passerelle GN-PN, ils ne feraient pas chemin inverse.
C'est ainsi que, en m'étant énormément torturé l'esprit.., que j'ai décidé que ce serait la police nationale.
Certes tous les postes en sortie d'école ne sont pas glorieux mais il faut se donner à fond pour être le meilleur.. De plus la vie à paris ne me fait pas peur!
Voilà. En tout cas je remercie toutes les personnes qui ont répondu à cet article, et ce de manière détaillée en plus!
Merci à vous, merci à bénédicte et vive les force de l'ordre!

bénédicte desforges 03/07/2012 19:55



Ah quand même !
Te voilà donc l'âme en paix, avec un merveilleux avenir devant toi (pas taper! pas taper!)
À bientôt pour fêter ça à Paris






Alo 03/07/2012 15:08

Je suis dans ton cas, c'est très difficile au lieu de se réjouir d'avoir réussi deux concours très sélectifs nous voilà à nous torturer pour choisir notre avenir.
Je compte renoncer à ma candidature de gendarme. Certes, on passera nécessairement par la case Paris en tant que gardien de la paix, mais il existe tellement d'unités et de possibilités
d'avancement qu'il y aura toujours moyen de s'épanouir par la suite et moi qui suis de la campagne je pense qu'il y a tout de même possibilité de s'y sentir bien.
Le loyer sera à payer et un sacré loyer, mais comme ça a été dit précédemment c'est un peu le prix de la liberté, toi qui a été GAV tu sais que c'est pratique d'avoir ton logement gratuit mais ce
n'est pas évident de rester en permanence sur son lieu de travail et avec ses collègues.
Bon courage pour ton choix! Le mien a été fait avec beaucoup de difficultés et quel que soit le tien, ce sera le bon celui d'avoir intégré les forces de l'ordre. On se retrouvera peut-être à
l'école de police ;-)

Nichevo 02/07/2012 17:39

"Dans la gendarmerie, tous les gendarmes rient...! " (Communication du SIRPA)

Faites votre première expérience en gendarmerie les gars... et revenez nous vite...!

Vincent 02/07/2012 16:59

Cher collègue,

Au moment où j'ai passé le concours de police, je ne me suis même pas inscrit pour celui de gendarmerie. Je subissais le "mais y'en a marre de la gendarmerie" de la part d'un pote qui était G.A. à
l'époque.

Je vais répéter ce qui s'est déjà dit plus haut, mais le gros point noir de la gendarmerie c'est surtout le logement que l'on t'affecte par nécessité absolue de service. Ton chef, c'est ton
voisin.
Escadron de gendarmerie mobile? Si tu te trouves une jeune fille lors d'une soirée, et que tout se passe bien au point de finir chez toi, elle devra laisser sa CNI à la guérite et toute la caserne
sera au courant dès le lendemain matin (avis recueilli d'un collègue issu de la première passerelle police/gendarmerie, que j'ai croisé lors de ma propre scolarité).
C'est sûr que ce logement gratos, c'est un gros plus quand tu es jeune : pas de loyer, pas de prise de tête pour trouver un appartement en sortie d'école. En revanche, même si j'apprécie énormément
les collègues de ma brigade, je ne voudrais pas non plus les croiser dans le couloir dès que je sors de mon appartement.

Après, il y a la question du cadre de boulot. On schématise beaucoup en disant que la police c'est la ville, et la gendarmerie la campagne. C'est globalement vrai. Néanmoins, j'ai fait mon stage
gendarmerie dans une bourgade en périphérie de l'agglomération bordelaise, et un "village" de 30 000 habitants c'est plus vraiment la campagne!
J'imagine que la sortie d'école et les affectations en école de gendarmerie, ça doit plus ou moins se passer comme en école de police (j'en sais vraiment rien), mais si tu ne veux pas te retrouver
dans le Larzac doit y avoir moyen aussi.
J'ai vécu les 18 premières années de ma vie en cambrousse profonde, et j'ai opté pour la police parce que je ne voulais pas retourner bosser en campagne. C'est un choix que j'ai fait, après je
connais pas ton cas.

Je connaissais déjà pas trop mal Paris avant d'aller en Ecole de Police. Tout le monde s'en faisait tout un plat : quitter la province, la provence, et son sud natal ça fait toujours un choc. Mais
du coup j'ai réussi à choper un poste en banlieue, dans un coin tranquille. Certes, je paie mon studio un peu cher. Mais c'est l'inconvénient du Grand Paris. En revanche, j'ai réussi à me trouver
un coin sympa, avec des parcs un peu partout autour de chez moi, des forêts immenses à proximité, et pourtant je suis à 5 minutes de mon boulot et à 20 minutes de Paris.
Comme quoi, faut pas non plus diaboliser Paris.

Ensuite, la question de la formation. On m'avait raconté la scolarité de gendarme. Et ça m'avait fait rêver. Sans trop connaître, et naïvement, je m'attendais à une ambiance semblable en école de
police. Et j'ai été énormément déçu de ce côté-là. L'ambiance de compétition individuelle permanente, pour accrocher la meilleure place au classement.... A l'Ecole de Police, on te répète en
permanence qu'il faut faire esprit de corps, et qu'il faut penser collectif, mais on t'enseigne un peu tout le contraire.

Je ne regrette pas du tout mon choix, parce que je fais maintenant un boulot que j'adore dans un cadre carrément sympa pour la région parisienne.
Mais maintenant je regrette de ne pas avoir également tenté le concours de Gendarmerie, parce que je pense que ça m'aurait tout autant plu! Ca m'aura au moins évité la possibilité de me retrouver
devant le même dilemne que toi!

Bon courage pour la suite (et surtout pour ton choix, dans l'immédiat).

billy jack 02/07/2012 16:16

Je choisis la Police!

Rive Gauche 01/07/2012 22:56

Un point de vue totalement extérieur, n'étant ni policier, ni gendarme, et ne travaillant même pas dans un domaine proche.
Il me semble qu'un premier critère à prendre en compte tient à votre historique personnel. Si je comprends bien, votre choix aura une conséquence directe en termes d'affectation. La région
parisienne peut être un choc violent pour un provincial, tout comme la province peut être déprimante pour un parisien. Où pensez vous vivre le mieux ?
Ensuite, même si vous n'en parlez que peu, j'imagine que le fait d'être gendarme-adjoint vous a permis de voir concrètement en quoi consiste le quotidien dans la gendarmerie. Je n'ai
personnellement aucune idée de ce que peuvent être les contraintes liées à la disponibilité permanente ou la vie en caserne, vous en avez sans doute davantage. Ces contraintes sont-elles
acceptables ou non selon vous ?
De plus, il me semble (d'un point de vue extérieur,je le rappelle), de ce que j 'ai pu voir par moi-même ou lire par ailleurs, que la relation entre les gendarmes et les citoyens est plus apaisée,
voire - dans les "trous paumés", plus chaleureuse, qu'avec les policiers. (Vous me pardonnerez d'avoir le même ressenti que Coloquinte)
Enfin, et là je n'ai absolument aucune information, mais il me semble que c'est un point important, dans lequel de ces deux métiers serez vous le plus susceptible de mettre vos compétences
efficacement à l'oeuvre, et de les voir reconnues ? Avec tout ce que ça implique en termes d'avancement et/ou de satisfaction personnelle.
Bon courage et bonne chance quel que soit votre choix.

marty 01/07/2012 17:35

Bonjour, je suis exactement dans le même cas que ce jeune homme. Je suis admis aux concours de sous-officier de gendarmerie et de gardien de la paix (affectation IDF). J'ai déjà pris la décision de
rejoindre les rangs de la gendarmerie pour les raisons suivantes : délais d'incorporation beaucoup plus rapides, éviter de rester bloquer en IDF pendant huit années minimum, postes en sortie
d'école plus intéressants (DOPC vs gendarmerie mobile), économie du logement (non négligeable pour un jeune). Après il faut s'accomoder de la disponiblité inhérente à la fonction mais ne pas
oublier que le logement est une contrepartie à cette contraite.

ridd 01/07/2012 16:17

Félicitations pour cette double réussite !

Voilà, de nombreux avis ont déjà été donnés, une bonne partie me semble pertinente, je me permets de rajouter le mien.

Je ne suis ni dans la Police, ni dans la Gendarmerie. Je suis futur Gabelou spécialiste, et d'ailleurs, je suis presque dans la même situation que toi dans le sens où j'avais hésité entre faire mon
métier actuel dans les Douanes ou au Ministère de l'Intérieur.
Je suis aussi concubin d'une Gardien de la Paix, donc je "subis" un peu son métier. Et j'ai aussi bien dans mon entourage des cotcot des villes que des cotcot des campagnes.

Le flic qui fait ses horaires et qui n'est jamais rappelé ? C’est faux. C'est sûr, selon le service, ce sera généralement moins terrible qu'en gendarmerie, mais il faut savoir que tout n'est pas
réglé comme sur du papier millimétré. Ma concubine qui est sorti de l'école il y a un an est dans un service pas franchement passionnant (limite planque) mais peut tout de même être rappelée sur la
quasi-totalité de ses congés.
Concernant la DOPC, même si ce n'est pas le service le plus cherché, dis-toi tout de même qu'il est varié ; au bout de 6 mois / un an de circulation, tu auras des possibilités d'évoluer vers des
fonctions moins rébarbatives.
Quant à l'école, ma concubine a tenté l'école de GAV avant de faire ADS puis GPX. Bon, ce n'est pas facile, mais les écoles de police ressemblent "presque" au Club Med comparées aux écoles de
gendarmerie (j'exagère, hein, j'ai dit que ce n'était pas facile...).

Enfin, la vie à côté du boulot... Perso, même si je suis citadin à la base, je reste un pur provincial et je me suis très bien accroché à la campagne. Ma concubine est encore moins citadine que
moi. Et pourtant, elle s'est plus ou moins habituée à Paris (enfin, elle bosse dans la petite couronne dans un service spécialisé) et elle a signé pour 5 ans (elle a eu le concours avant la
réforme). Et moi, dès mon année d'école, je signe pour 8 ans, et sur 3 affectations géographiques possibles, 2 sont en Île-de-France. Donc je me suis fait à l'idée que j'allais passer un peu de
temps en région parisienne.

Voilà, tu as déjà un pied dans la gendarmerie, tu as des témoignages (parfois bien subjectifs) du côté police. À toi de voir tes motivation, ta vocation, tes éventuels sacrifices personnels...

Nocif 01/07/2012 11:12

Achète toi un voilier et va vivre "une vie normal" avec ta petite famille!

bénédicte desforges 01/07/2012 11:58







anonyme 01/07/2012 02:48

49 - Police : application stricte, bornée, dangereuse, stéréotypée des consignes données par des politiciens-comptables... sauf si... parce qu'il y a des syndicats !


Euh, vu ce qu'en dit Bené et d'autres...

bénédicte desforges 01/07/2012 03:03



Bah... ça doit être le commentaire d'un idéaliste. Ou d'un cynique.



Jayos 01/07/2012 02:15

Salut à toi camarade. En tout premier lieu, félicitations pour tes concours, ils sont tous les deux très difficiles.

Ensuite, pour entrer dans le vif du sujet, j'aurais tendence à remarquer que les policiers conseillent d'aller en gendarmerie et que les gendarmes conseillent d'aller en police. Je suppose que cela
vient du fait qu'on voit toujours l'herbe plus verte dans le champ d'à côté.

Les pours et les contres ont été listés dans les commentaires de façon assez précise et exaustives je ne reviendrai pas dessus ça ne t'apporterait rien de plus.

La seule chose que je puis te dire qui te permettra peut-être de te décider c'est qu'en 14 ans de police (10 mois P.A.+10 mois A.D.S.+12 ans et des brouettes de G.P.X.) j'ai plusieurs fois vu des
gendarmes démissionner pour venir en police (entre 6 et 10 fois, même si ce n'est pas grand chose, il doit y en avoir d'autre que je n'aurais pas vu) par contre je n'ai jamais vu un policier
démissionner pour aller en gendarmerie (même si cela ne veut pas dire que ce ne soit jamais arrivé).

Perso, c'est suffisant pour me convaincre que j'ai fait le bon choix.

Voilà, j'espère avoir pu t'être utile. Tu te lances dans une vie extrèmement exigeante sur tout les plans et qui te demandera d'énormes sacrifices divers et variés mais au final, c'est un métier
tellement formidable qu'on peut en venir à le comparer à une drogue. On le hait et on l'aime à la fois.

Je te souhaite de trouver une réponse qui satifera ta "conscience" (le mot et mal adapté mais je n'en trouve pas de plus approchant) et une bonne carrière.

Bien à toi collègue.

bénédicte desforges 01/07/2012 02:37



Salut Jayos
Ça fait longtemps dis donc !
Merci d'être passé donner ton éclairage sur la question.
C'est aussi comme ça que je vois les choses..
Porte-toi bien et bon courage au boulot !



Julien GPX Paris 30/06/2012 19:29

Bonjour,

Je suis gardien de la Paix à Paris, en DOPC, à la circulation mais dans un service plus axé sur la sécurité routière.

Coté police (celui que je connais le plus) :

- Aventages : étant civil, tu es plus libre dans la vie privé comme professionnel ; si tu tombe à Paris tu peux vite monté en ancienneté, en grade et en quelques années avoir un service très
interessant.

-Inconvéniants : si tu choisi gardien de la paix, il va falloir que tu assure à l'école, il y a peu d'écart de classement entre un poste nul et un bon poste.
Il faut aussi vouloir bossé à Paris. Si tu es issu de province, le changement peux être brutal. C'est grand, bruyant, chère particulièrement pour le logement ... La préf de police propose des
cagibies à des prix astronomiques.



Coté gendarmeries (de ce que j'ai pu voir par rapport à la police, quand j'ai fait un stage de coopération-découverte) :

-Avantages : tu bénéficies de quelques avantages en contrepartie de la disponibilité permanente au service : logement, transports SNCF, nourriture, ...
Aussi, je pense qu'individuellement, le boulot est plus gratifiant. Tu mène ton enquête, tu en vois le résultat. en police on a l'impression de se battre face à des moulins à vent car tu ne peux
pas vraiment suivre les suites d'une interpellation ... L'accès au poste d'OPJ est plus simple aussi qu'en police.


-Inconvéniants : je pense que tu les connais, c'est concernant la vie privé et un certain manque de liberté, inhérant au statut militaire.


Tout dépend de ton caractère !!!

Bon courage en tout cas, collègue (que tu sois policier ou gendarme) !
Porte toi bien !

bénédicte desforges 01/07/2012 02:22



Bonjour Julien, merci d'avoir pris le temps, je suis sûre que notre futur collègue sera intéressé par ton point de vue !



Coloquinte 30/06/2012 15:21

Un avis tout personnel et totalement subjectif : si tu aimes la sensation de pouvoir, c'est policier ; si tu préfères donner dans l'humain, choisis la gendarmerie.
Simple constatation, aucun argument rationnel, juste des rencontres des uns et des autres en dehors de toute activité professionnelle. Question d'esprit quoi.

bénédicte desforges 30/06/2012 16:17



C'est vrai qu'il n'y a rien de rationnel.
À la limite, j'aurais plaidé l'inverse...



bd. 30/06/2012 12:41

suite FB :

bénédicte desforges 30/06/2012 12:45



31 - Qu il regarde le pour et le contre. Pour moi ce serait cote police. Car g fait les deux et en gendarmerie tu comptes pas tes heures.

32 - Steewwart blanc voler dans le ciel !!!!

33 - Le reste on est les éboueurs du système

34 - Surtout pas pm ,si vocation gn ou pn c,est vraiment plus intéressant au niveau taf ,faut vraiment faire ça que l,on aime et s,y sentir bien .perso je regretterai toujours d,être rentrée en
pm ,mais bon j,assume .

35 - La PM est aussi une bonne. Nous avons les mêmes pouvoirs sauf le droit d enquête et d'audition. Dans son cas, il peut s'inscrire sur la liste des emplois réservés et bénéficié de la
passerelle sans passer de concours. De plus il peut choisir sa commune d'affection et les mutations sont plus simples.
Bonne chance dans son choix

36 - Bleu, les copains sont à Tahiti, corse l'année prochaine !

37 - Police. Ce n'est pas militaire...

38 - Police n hesite pas ...

39 - Étant fille de gendarme et femme de motard ds la police, je rejoins la plupart des comms. La gendarmerie, ça reste l'ambiance militaire. Tu pars le matin tu ne sais pas à quel heure tu
rentre. Il y a des tournées la nuit et en plus du service de la journée. Le téléphone de service peut sonner à tous moment, même les jours de repos. Les jours fériés et les heures supp ne sont ni
payer ni rattraper. Par contre oui il y a le logement de fonction. La vie en caserne c'est pas simple car tes voisins sont tes collègues et tes supérieurs selon la mentalité de chacun ce n'est
pas tjs facile. Pour la mutation c'est sûre tu as plus de chance d'être en province et de voyager. Pour la police, la majorité des sortis d'école passe par Paris et sa petite couronne. L'ambiance
est moins militaire et plus administrative à se poser la question selon la situation si y en a une qui est mieux que l'autre... Par contre les plannings sont fixe sous différents rythme mais
fixe. Tu fais tes heures et voilà rare sont les modifications de planning. Le logement est à ta charge comme tout autre métier, par rapport à la gend ça permet vraiment de laisser place à une vie
privée sans être peut être épié par les supérieurs. La vie de policier dans le civil est moins sécurisée selon où tu habites que dans la caserne. Pour la mutation, il faut s'accrocher et être
patient en général. Par rapport aux heures supp elles sont récupérables et les jours fériés et les dimanches te rapporte quelques heures supp aussi. Après faut il pouvoir les poser... Pour ma
part en résumé la vie de femme de flic est quand même plus simple à géré que la vie en caserne. Les métiers ce val car même à la campagne y a de sacré cas aussi. Ce sont de très beaux métiers
mais avec le temps tout le monde baisse les bras par rapport aux conditions de travail, à la prise de risque et aux remerciements qu'il y a en échange ce n'est pas équitable. À toi de faire un
choix qui te correspond et te semble juste pour ta vie...

40 - Ca dépend ce que tu attends en retour, tes obligations familiales, la mobilité géographique etc... Pour le reste, les deux institutions sont belles (sur le papier...) et tu auras de belles
dépressions bleues! Perso, j'ai 17ans de police (PA>B/C) et je vois de plus en plus de collègues partir dans la restauration (la rotisserie de poulets, y'a que ça de vrai !!lol).
Je pense sincèrement que la PM est une bonne alternative selon la commune choisie: mieux payé, avantages en nature, moins de prises de gueule etc...
Une fois de plus, ça dépend où tu te trouves et ce que tu cherches!
Après, tu peux aussi faire de la concurence Béné ou Marc !

En tout état de cause, bon courage collègue! Et surtout , une longue carrière (ça voudra dire que tu arriveras au moins jusqu'à la retraite en vie...)

41 - La police !!! Pourquoi tout les gendarmes passent en police ??? Ya pas photo !!!! Choisis la police !!! Sinon ya d autre choix ! Si j avais connus la suge police sncf avant, je l aurais
choisi !! Meme taf mais dans les gare, rer, tgv, mieux paye, plus de respect... Sinon flic un jour, flic toujours !!! La police !!!!!

42 - Mais fait autre chose de ta vie mon gars! Ou alors si tu prends police tu te barre pour 20 ans sur Paris .Franchement je suis flic depuis bientôt 7 ans et je suis dégoûté . J'ai pas mal de
collègues qui on quittes la boite pour la pm ou la Canada . la bas ils cherchent pas mal de monde.

43 - Qu'il fasse autre chose..... Ni police ni gendarmerie......Nos métiers sont morts......

44 - je ferais truand , il me semble que ça gagne plus ! lol

45 - Peu importe ce qu il choisit, le métier reste le même!

46 - pour avoir fait les deux tout dépend de c qu'il recherche!pour la vie de famille la police!pour les voyages le gendarmerie mais pour combien de temps!le boulot est presque le meme!
l'individualisme est plus présent en police.il va dans un prend la passerelle essaie l'autre.....petit conseil commencer par la gendarmerie l'ecole de police étant un club med le contraste peut
etre effrayant dans l'autre sens;-)

47 - Police, sauf si tu veux vivre avec tes collègues et ne pas avoir de vie de famille (horaires contraignants) et je pense que c'est plus cool moins autoritaire que la gendarmerie, le hic de la
police c'est passage obligé à Paris ou banlieue parisienne (sauf piston)mais autrement le travail est le même.

48 - Gendarmerie : application stricte, bornée, dangereuse, stéréotypée (militaire quoi) des consignes données par des politiciens-comptables... car pas de syndicat !

49 - Police : application stricte, bornée, dangereuse, stéréotypée des consignes données par des politiciens-comptables... sauf si... parce qu'il y a des syndicats !

50 - Les syndicats, c'est pas la panacée, mais c'est déjà un bon rempart à la connerie qui nous encercle.

51 - Peu importe ce que tu choisiras, une seule chose à ne jamais oublier... Une bonne journée est faite quand tu es rentré entier chez toi, et stp même par 40° porte ce putain de gilet par
balle... Après c'est deux maisons à la fois similaire et tellement différente. Reste à prendre en compte si tu es accompagnée ou seule pour le travail l'ile de france y a pas mieux, tout dépend
de la vie que tu veux avoir ville/campagne... le reste on s'y fait et très bien même (Police depuis 7ans)

52 - Je ne vois pas ce que vous avez avec Paris ! C'est bien Paris, quoi... ^^

53 - la police est un métier: tu fais tes heures et tu rentres. Si on t'appelle et que tu veux pas y aller, tu restes chez toi. la gendarmerie, c'est une passion: annuler des jours de repos pour
une enquête, annuler une soirée pour une intervention particulière, décaler tes vacances, peu de vie de famille mais voyage si tu finis en mobile.

54 - Pour Ro Land: on est pas stupide et comme dit vivien Hue, une bonne journée est une journée ou tu rentres chez toi en un seul morceau

55 - En gros, tu nous traites de "fonctionnaires"? Pas cool. Sinon, j'ai déjà essayé de dire "Non, non, je peux pas venir assurer la permanence, pas envie, féchié, autre chose à faire"... J'sais
pas pourquoi, ça n'a pas marché et j'ai du aller bosser quand même. Quand j'essayais de partir à l'heure, je ne sais pas pourquoi non plus, j'y arrivais pas souvent.
En fait, ton truc de police-métier et gendarme-passion, c'est assez malvenu. Je fais partie des gens qui font ce "métier" par vocation et avec enthousiasme du service public. Et je ne suis pas la
seule, loin de là.

56 - SUGE ^^

57 - @ Bénédicte : J'adore Edouard, tout dans la nuance, on est fait pour s'entendre... J'ai la réponse : Soit il aime les voitures blanches et il choisi la Police, soit il préfère le bleu, il
devient Gendarme... Le reste ? ... Tout pareil...

58 - Et si il aime le rouge il peut aller chez les Pompiers!

59 - L esclavage =gendarmerie
Police = liberté

60 - C'est "blanc bonnet" et "bonnet blanc". Chacun de ces corps ont leurs qualités et leurs défauts.



bd. 30/06/2012 03:19

Bleu ou bleu ?

des réponses postées ce soir sur facebook :

bénédicte desforges 30/06/2012 03:21



1 - Qu'il passe celui de gendarme et profite de la passerelle gendarmerie/police par la suite, avec un peu de chance il ne sera pas sur Paris!

2 - déjà, s'il veut voyager, gendarmerie, mon frère est actuellement en nouvelle Calédonie, chose que je n'ai pu faire en police. Salut Bénédicte!!! bisous

3 - Ni l'un ni l'autre, plus les années passent et plus c'est insupportable ... Un flic du 9-3

4 - Pour avoir fait ads en Police et S.Off de Gendarmerie je pense que c est surtout une question de mentalité car c est vraiment le jour et la nuit (sa dépend de son caractere)

5 - En toute honnêteté, je ne connais pas bien la gendarmerie. Mais, après 14 ans de police, et sans râler pour râler, je lui déconseille notre maison. Et malheureusement, je pense que les
gendarmes diront la même chose...

6 - Police (mieux pour vie de couple) suis à Paris et aucun regret différent de la province car renfort ++ en très peux de temps tout le contraire en province

7 - Gendarmerie: Campagne, vie en caserne, pas d'horaire. / Police: Récupération des heures sup, Population moins agréable, quand tu as fini de bosser, tu rentres chez toi et coupe complètement
du taf.

8 - Prends un coin ou il n'y a pas de scooters ou de criminels endurcis qui t'emmenes en prison ou 6 pieds sous terre avec l'assentiment de tes concitoyens. Eleveur de chevres dans le Larzac.

9 - ‎+1 pour ludo. Suis dans la police sur Paris depuis 12 ans et ça s arrange pas. Après la gendarmerie je connais pas pour en parler.

10 - bleu

11 - Bené qu il lise ton livre "Flic" il comprendra...

12 - A terme, la gendarmerie va disparaitre au profit des PM. Les COB vont être remplacé par des services de sécurité rémunérés par les communautés de communes. Après l'un comme l'autre il faut
être motivé... le monde tourne pas rond et on cherche de plus en plus de poux sur nos têtes de plus en plus chauves...

13 - Police Municipale ?

14 - Ya un coté militaire dans la gendarmerie qui est a prendre en compte tandis que dans la plice ca reste fonctionnaire donc vrai vie privée possible

15 - j'ai beaucoup hésité aussi!! serte la Gendarmerie à beaucoup d'avantages par rapport à la Police mais de toute façon le but est le même et nous avons maintenant le même ministère
alors...perso j'ai choisis la police, mais les 2 ce valent beaucoup...

16 - J'opte pour lui conseiller un autre métier! Ni l'un ni l'autre ... plus on avance dans le temps moins on peut travailler et plus nos vies sont misent en danger pour au final pas grand
chose....

17 - Quand j ai passe les deux concours, un Policier m a dit " mon Pere était gendarme , je suis policier , et bien je conseillerai à mon fils de rentrer à la douane pour être moins emmerde
....
Non plus sérieusement gendarmerie c est heure à gogo mais souvent à la campagne avec logement ...
Police c est 40 h suivant le service mais travail bien souvent à Paris au début , ou n importe quelles autres villes ou la délinquance est autrement différente qu à la campagne

18 - Perso j'ai été gendarme adjoint et suis maintenant gpx à Paris.(concours sous off loupé) Côté gendarme ce vieux cliché de "vie en caserne" je ne l'ai pas du tout ressenti dans la petite
brigade où j'étais, j'avais ma petite vie tranquille. Le côté strict n'était pas pour me déplaire non plus, il y a du coup plus de respect en GN. Puis en campagne pas la même population
effectivement et donc pas les mêmes missions. Comme l'ont dit certains maintenant même ministère et ca ne va pas en s'arrangeant...

19 - il est clair que la police et la gendarmerie sont des metiers passionants, ceci étant dis comme un des mes confreres ( ou non ) l'a signalé plus haut tu as du temps libre pour toi en police
mais il est clair que tu te confonteras à des gens peut-etre plus "atypique" qu'en province. Au niveau de la gendarmerie ( pour en cotoyer ) tu as moins de vie de famille, tu sors faire tes
courses.. tu croises un officier.. Mr ( ou madame) X vous faites quoi la ? HEu je vais faire quelques courses .. Ah dommage dans 30 min en tenue on aurait besoin de vous.. sans parler de certains
logements de fonction qui laissent a désirer. En ce qui concerne la passerelle Police/Gendarmerie tu as 50 policiers contre 150 gendarmes le calcul semble vite fait ! qui veut aller ou ! Mais il
est clair que malgre les differences entre nos tenues, outils, methodes ou horaires de travail il y une seule chose en commun ....... la VOCATION

20 - LA GUERRE DES POLICE EST FINI LAISSEZ LE CHOISIR ?PN?GM?DOUANE?SEUL L'UNIFORME CHANGE?LE BOULOT RESTE, ET DEMEURE DES REPRESENTANTS DE LA LOI.le principalc'est etre bien,dans sa peau,et
surtout bien dans sa tete,rien ne l'empeche de changer plus tard,il faut un temps d'adaptationvoila!!!

21 - Il faut prendre le corps ou tu te reconnais le plus!va la ou le cœur te guide les deux corps n'ont rien a voir et surtout pose toi ces questions:pour quelle raison veux tu servir la France
?que veux tu faire comme carrière au sein de ces unités?(bac,raid,maître chien motard,gign,psig etc....)conseil réfléchis bien à la vie en ville ou à la campagne en caserne ou en appart de
banlieue quoi qu'il arrive c'est le même métier ... De plus en plus...dur .mais bienvenue chez nous !

22 - Perso je lui conseillerais GPX plus adapté pour une vie de famille malgré le fait du passage en île-de-france et à savoir que ça n'est pas une obligation si sorti de l'école il est dans les
mieux notés il pourra faire son choix d'affectation ... Et 8 ans en île de France avant mutation ^^ ben mon mari attend toujours et là on y est depuis 9 ans ... Et encore cette année toujours pas
de mut pourtant il avait choisi l'IDF pour un meilleur avancement mais voilà y a du monde qui veut la province !!!!!
Gendarme la caserne ça dépend de la brigade ou il arrive ... Mais questions heures c'est no limit. ;-/ et peu de femme supporte la vie d'une femme de gendarme ou de policier d'ailleurs (c'est une
question de mentalité lol) Perso je suis fille de militaire en retraite et moi ce type de vie ne m'a jamais dérangé mais j'en connais beaucoup qui ne supportent plus la vie de femme de"bleu" :-/
mais la gendarmerie offre la possibilité de partir en campagne à l'étranger mais si il a déjà une femme faut qu'elle accepte de le suivre ...
Perso je choisirais police car une fois qu'il y est c'est bon jusqu'à la retraite ;-)
Quel décision va-t-il prendre ? J'aimerais bien savoir ;-) En tout cas bon courage pour l'un ou l'autre !
P.S : femme de CRS Autoroute

23 - dans la gendarmerie y a plus de respect police nationale on parle que des stats rien a foutre de ta vie resultat resultat c est tout je sais malheureusement de quoi je parle pour avoir
choisi la police quelle h erreur

24 - Passe le concours des douanes, ou va à la SNCF, t auras au moins des avantages... Et pas des sanctions lol

25 - commentaire laissé sur ton blog

26 - si tu aimes l'uniforme,la gendarmerie,non je blague,les deux accomplissent la meme mission a la base ,si tu veux te planquer et faire les sorties d'écoles la municipale c'est le top,encore
une blague!!sinon l'un ou l'autre ,l'important est de faire ce métier avec motivations et non pas pour la sécurité de l'emploi comme beaucoup ont fait,tu en auras besoin vu le genre de voyous qui
ne cessent de croite dans notre societe(la faute a qui??)je te souhaite beaucoup de courage et une belle carriere de FLIC!!

27 - Gendarmerie quant tu commence une enquête tu l'as termine!! (donc tu fais des heures) alors que Police non!

28 - Tu laisses tout tomber et tu pars ouvrir une boîte à l'étranger.

29 - Je vois que nous sommes motivés...pauvre jeune collègue !!

30 - Perso POLICE ou DOUANE!!!
8 ans déjà et je ne regrette rien ;) Le plus beau métier du monde: POLICIER!!
POLICE MON AMOUR.




sous-brigadier 30/06/2012 01:00

Pour avoir été dans le même cas que ce camarade, j'ai opté pour la police. J'ai fait le mouton de panurge, en suivant d'autres collégues gendarme adjoint, aprés avoir fait le choix pour la vie de
famille la moins sacrifiée. Fini de dormir avec cet intrus branché sur ton mur appelé aussi "Rubis", fini les appels de merde du COG pour t'habiller, gérer une affaire en bois puis essayer de te
rendormir sachant que tu prends ton service dans 2 h... les joies de la gendarmerie où tes voisins sont tes collegues donc tu n'as pas de vie privée si du moins pour toi elle ne se conjugue pas au
pluriel... non j'ai fais le choix de payer mon loyer pour avoir ma tranquilité, faire mes 8 h de sommeil sans avoir le boulet de rubis qui sonne sur le mur. Le choix du coté moins rigide, pouvoir
dire merde sans prendre des "jours d'arrets" pour autant. Le choix de pouvoir integrer une B.A.C et pas un PSIG (fondamentalement different). Et puis nos tenues sont plus classes ptdr...ah j'allais
oublier le travail est quasiment le même à part quelques détails technique.

bénédicte desforges 01/07/2012 02:17



Merci pour tes remarques, et ces détails qui sont loin d'être anodins.



Vincent d'Eaubonne 30/06/2012 00:28

Bonjour

Mon commentaire n'a rien de technique, je ne suis pas membre de ces deux institutions également respectables, je suis photographe.

C'est donc juste un avis de citoyen lambda, amené comme tous les autres à avoir des rapports épisodiques avec l'une ou l'autre de ces institutions : dépôts de plaintes, contrôles d'identité
(rares), collaboration spontanée sur les lieux d'accidents et observations en chien de faïence lors des manifestations revendicatives, etc...

Dans un monde bien fait (je ne parle pas d'un monde idéal ou nous saurions nous passer de ces institutions, pour cela il faudra quelques dizaines de milliers d'années et quelques mutations
génétiques pour que le plus pressant besoin de l'homme ne soit plus d'agresser ou de massacre son voisin), dans un monde bien fait donc, il me semble que le rôle dévolu à chaque institution devrait
être plus clair : à la police la paix civile, à la force militaire la défense du territoire et les interventions extérieures, sa gendarmerie n'ayant comme interface avec les civils que la relation
de la population à la force armée.

En tant que citoyen, j'ai croisé lors de ma vie (j'ai 54 ans) des membres des deux corps. Quelques un(e)s très sympas, la très grande majorité corrects, et quelques fieffés imbéciles. Bref, un
échantillon représentatif de la population.

Mais j'ai quand même le sentiment que, globalement, les forces de police sont plus proches de la vie des citoyens. Mon sentiment est-il représentatif de l'opinion publique, je ne saurais dire, mais
la réponse existe surement et ce peut-être un critère de choix dans votre future carrière ?

Cordialement, avec mes remerciements pour vous consacrer au service public dans une fonction qui est loin d'être facile :)

bénédicte desforges 01/07/2012 02:16



Merci pour votre avis "vu de l'extérieur" c'est utile de savoir comment peuvent être ressentis les uns et les autres.
J'ai mon opinion là dessus aussi, mais je ne suis pas impartiale^^



anonyme 29/06/2012 23:38

Gendarmerie sans hésité.



Mais je préfère l'armée tout court :)