Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 00:00

Gaz

C’est une explosion de gaz dans une toute petite rue. On a entendu la déflagration depuis le commissariat et on arrive rapidement sur les lieux. Du bout de la rue, j’aperçois vaguement quelqu’un assis par terre...

à suivre dans Flic

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 23:59
  Un matin tranquille sur l’arrondissement. L’appel de la brigade a été rapide, pas de note de service à commenter, et pas d’irruption intempestive du commandant toujours sur mon dos à se plaindre qu’on ne fait pas assez de PV. Partir en ronde avant qu’il débarque, histoire qu’il m’oublie un peu. Sept heures, tout est calme...

à suivre dans Flic

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 23:58
  Formation d’officier, dernière ligne droite. Je viens de finir un stage de quinze jours 24/24 chez les Pompiers de Paris, et je reviens quelques jours à l’école, histoire de fignoler la Procédure Pénale. Dans une semaine, je prendrai le commandement de ma brigade, cent vingt brigadiers et gardiens de la paix, j’ai intérêt à la jouer serrée.
  L’instructeur nous annonce pour le lendemain, une visite à l’Institut Médico Légal...



à suivre dans Flic

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 23:00
  Chaque session de Cour d’Assises requiert la présence de quelques flics. Il s’agit par exemple de se tenir avec les témoins, avant qu’ils soient interrogés, et veiller à ce qu'ils ne parlent pas entre eux. Il arrive que certains soient eux-mêmes détenus, et qu’ils aient un intérêt particulier pour les portes qui ne sont pas blindées, et un féroce appétit d’air libre. Il arrive aussi que des témoins aient envie de régler leurs différends avant d’aller à la barre…


à suivre dans Flic

24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 22:30

  Il y a longtemps. Un été tranquille au boulot. Notre ambitieux officier nous avait oubliés au profit de son déroulement de carrière. Plus souvent à courtiser la hiérarchie et les syndicats, qu’à nous soutenir. Aucune reconnaissance du travail accompli et des risques encourus. Permissions et départs avancés refusés, histoire de démontrer les effets faciles et immédiats de ses galons tout neufs. Alors, on s'est mis en grève. À notre façon.
  Quand on était de service l'après-midi, on emmenait le pique-nique et on allait s'installer derrière un camp de Manouches, là où personne ne nous trouverait. On jouait à la pétanque. Mes collègues se mettaient torse nu, et se chopaient des coups de soleil.
  Si on était appelés pour une intervention grave ou urgente, ou pour des collègues en difficulté, on y allait, mais on ne chassait pas.
  Avant de rentrer à notre base, on prenait l'apéro chez les Manouches, tranquilles, à parler de nos vies, installés confortablement sous l'auvent de la caravane, à regarder le soleil d'été se coucher sur la Seine. On se serrait la main, on s'embrassait en promettant la bouteille de pastis et les pistaches du lendemain.
  De belles vacances d'été...


"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©