Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 17:36

 

MuppetShow

Même si le siècle comme les précédents continue d'être celui des veaux d'or, des icones, des prophètes, bref une histoire de marketing et de slogans vieille comme le monde.
Et le devoir de blasphème toujours aussi ardu.


indignez-vous

Partager cet article

Published by bénédicte desforges - dans trucs en vrac
commenter cet article

commentaires

eczistenz 23/10/2011 00:23


Bah, désolé de pas faire le lèche-bottes, mais votre dernier post, c'est juste petit, facile, gratuitement méchant, un peu nul quoi.
Ou d'autres réflexions plus prosaïques de gestion des priorités dans un moment grave, ou encore de bête réflexion sur une stratégie corporatiste pour avoir un peu de solidarité dans la
population.... là vous allez chercher le pire. Le rire gras. En plus associer BHL à Edgar Morin ça a tout de l'imposture intellectuelle justement.
Ca me rappelle un proverbe qui parle de doigt, de lune, de fou...
Je le dis parce que ça me déçoit. Evidemment être déçu ça me regarde moi hein, et pas vous, j'avions qu'à pas vous écouter, ni vous regarder ni vous lire, me faire des idées, quoi.
Bref ca m'énerve tellement que je prends la peine de vous l'écrire.
J'ai lu toutes vos archives, y compris le post autour des blogs, la vocation du vôtre, les commentaire inutiles, les étalages de pathos et de pseudos experts, tout ca, donc vous pouvez m'épargner
le ou les scuds en retour (je sais DEJA ce que vous pourriez me répondre ah ah).
Portez vous bien (quand même)


bénédicte desforges 23/10/2011 20:12



Ne vous désolez surtout pas de conserver votre salive pour d’autres bottes. Je me contrefous de la flatterie, sachez-le. Elle est en outre bien plus encombrante et ingérable que la critique.

Maintenant, si mon Muppet Show vous indigne, si je vous déçois, ce n’est pas plus important. Rien n’a indiqué que vous souhaitiez discuter de tout ça (les indignés) sur le fond. Vous
n’avez que vaguement évoqué une présence policière et quelques éléments de votre pedigree sans dire ce qui vous poussait à vous joindre à ce show, et en quoi il y avait matière à prendre ça très
au sérieux. Vous avez comme tous les indignés forts en gueule glissé sur le vernis de votre engagement.
Je reste donc sur ma première idée : les indignés s’indignent bien moins de la mondialisation, que du fait de ne pas bénéficier d’une part de gâteau suffisante.

Et puisque vous êtes allé trainer dans les archives de ce blog, vous aurez bien compris que je ne sacrifierai pas ma liberté de ton et d’expression à la poursuite d’échanges qui terminent
généralement par des attaques ad hominem de la part d’interlocuteurs (plus ou moins) anonymes.

Sinon, je me trouvais plutôt cohérente à associer une imposture intellectuelle à une imposture politique. Qu'importe. Tous les motifs d'indignation sont recevables, c'est déjà ça.



anonymeh 22/10/2011 04:57


Haha :D

Haha² pour la magnifique musique ROUUUUUUUUUUUUGEE!


Marc Louboutin 22/10/2011 04:51


Sinon, entre les deux, il y a cela à écouter; c'est pas pire :

http://www.youtube.com/watch?v=0lNFRLrP014&feature=player_embedded#!

Et puis la fille en bleue, inutile de la chercher, elle dort avec moi chaque nuit....

(Bon Bénè on a fait le tour de la question Police non ?)


bénédicte desforges 22/10/2011 12:02



Je crois qu'on piétinait déjà :/



Marc Louboutin 22/10/2011 02:19


Cela manque de musique de vrais flics chez toi Béné : http://www.youtube.com/watch?v=ceyj-a4xQRU


bénédicte desforges 22/10/2011 03:18



Donc... musique de vrais flics
On peut aussi rester sobres - et bien alignés - avec les grands classiques :
c'est autre chose que le Muppet Show
(sinon, pt'être les gens y z'aiment pas notre humour...)



Crab2 Crab 21/10/2011 21:15


La liberté des musulmans s'arrête là où prime le débat d'idées

Quelques idées :
http://laicite.over-blog.com/#


bénédicte desforges 22/10/2011 01:43



Oh.



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©