La police en trois points

26 Juillet 2010

Vous avez aimé les syndicalistes ? Vous allez adorer les francs-maçons...

 J’avais entendu parler de cette chose comme d’une sorte de secte dont les membres se reconnaissaient par des signes invisibles des profanes. Je me suis documentée, et j’ai lu que cette chose qui rayonnait (comme ils disent) à travers le monde avait une vocation humaniste. Et puis j’ai appris qu’il y avait plein de francs-maçons dans la police, alors, j’ai naïvement pensé que police et humanisme faisaient bon ménage et que c’était une bonne chose. J’étais loin du compte...
  J’ai été approchée (comme ils disent) trois ou quatre fois. Cette approche se faisait sur le ton du secret : « Il faut que je te parle de quelque chose d’important, mais n’en dis mot à personne... » Et là, on me proposait une initiation (comme ils disent) sous couvert de fournir préalablement quelques petits travaux écrits, sur la laïcité par exemple, ou les droits de la femme. L’un et l’autre thèmes me semblaient pourtant hors sujet. Parler de laïcité lorsqu’on affectionne des rituels parareligieux dignes de pratiques moyenâgeuses, ou des droits de la femme en s’interdisant d’appliquer le principe de mixité dans la plupart des loges (comme ils disent), me paraissait tordu. Et rien que ça, qui me semblait tout droit sorti d’un autre âge, me confortait dans l’idée qu’il y avait entorse à la vocation originelle des droits de l’homme (et de sa femelle) qu’ils présentaient pourtant comme leur bible.
  Appartenant à une administration où l’obligation de réserve et de discrétion est largement de rigueur, la perspective du silence auquel est réduit l’apprenti (comme ils disent), ne me séduisait guère plus. Apprendre à écouter, prétextaient-ils... Mais moi, je pensais au vœu de silence des moines, qui entre eux s’appellent aussi "frères". Et puis surtout, s’intégrer dans une autre hiérarchie, il fallait vraiment en avoir envie.
  Un des plus exaltés, une espèce de fasciste de gauche à géométrie politiquement variable, et gardien de la paix à temps perdu, m’avait évoqué une seconde naissance, une voie vers la lumière. Il était persuadé que j’avais ma place parmi eux, et désirait me réconcilier avec le concept. Mais le connaissant plus machiavélique que lumineux, son discours néomystique m’avait paru suspect. Il m’avait décrit par le menu et d’un ton passionné la cérémonie initiatique, et j’avais eu la délicatesse d’attendre la fin de son exposé pour éclater de rire. Il m’a définitivement achevée quand, dans une ultime parade de séduction, il a fièrement passé ses gants blancs, son sautoir (comme ils disent) et son tablier, et que je lui ai trouvé un air de soubrette lubrique.
  Il m’avait énuméré les francs-maçons qui m’entouraient au boulot. J’ignorais tout de leur occulte particularité, bien sûr. Mais même à les regarder de cet oeil averti, je n’avais pas su détecter l’étincelle d’un humanisme hors du commun. Ordinairement pistonnés et intouchables, rien de plus... La plupart étaient des délégués de syndicats, de mutuelles, de l’orphelinat, ou des trois à la fois, et le rayonnement policier de leurs vertus restait, par la force des choses, dans les basses fréquences. Et il y avait le patron...
  « Aaah, le patron ! me disait-il. J’en fais ce que je veux, on est dans la même fraternelle ! (comme ils disent).
  – Ah ? Ça se passe comme ça ?
  – Évidemment, et c’est là tout l’intérêt, le court-circuit... »
  Et il m’avait touché deux mots de cette hiérarchie parallèle en perpétuelle interférence avec la hiérarchie officielle, et de l’avantage à être franc-maçon en matière d’avancement de carrière, de mutation et de nomination aux postes influents ou aux planques.
  Je n’aime pas ceux qui croient penser mieux et plus haut que les autres.
  Je n’aime pas les conspirations du silence.
  Je n’aime pas l’embrigadement.
  Je n’aime pas les tours d’ivoire.
  Je n’aime pas les hiérarchies.
  Je n’aime pas les magouilles.
  Et j’ai toujours dit non...
  L’humanisme était un prétexte, mais le pouvoir une réalité.
  Les soi-disant nombreux et influents francsmaçons de la police nationale ne sont qu’une sorte de Rotary Club où la coutume dominante est l’échange de services, et le passe-temps la chasse aux sorcières profanes. Et les procès en sorcellerie. Sans jugement. Sans justice. Ni conseil de discipline. Juste dans le secret des commissions administratives paritaires. Et de leurs backrooms...
  Ça doit être un rite accepté (comme ils disent).
 

Texte extrait de Flic, chroniques de la police ordinaire

Bénédicte Desforges

#chroniques d'un flic ordinaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Manrod 07/01/2011 15:11


Il faut garder en tête que le terme "franc-maçon" désigne une multitude de courants, de loges, de pratiques...
Effectivement, dans le milieu de la police, ils ont plus l'air d'une secte scientologue qu'autre chose, mais ce n'est pas le cas partout.

Ma mère, par exemple, professeur de lettres, est franc-maçonne (il y en a quelques uns dans ma famille, ça fonctionne au réseau). Et pourtant, elle est totalement athée, pas particulièrement
militante et officie dans une loge ou les femmes ne sont pas traitées différemment des hommes.
En gros, si je comprends bien, ça tient plus d'une bande d'intellectuels qui refont le monde lors de leurs soirées, un groupe de réflexion qui discute des sujets sociaux et organisent des
pique-niques.
Et depuis les années ou ma mère les fréquente, elle n'est pas devenue prophète illuminée pour autant, elle reste discrète, prépare des "planches" sur le handicap, sur le voyage, ça l'occupe
quoi.

Bref, de moi point de vue, la franc-maçonnerie n'est qu'un passe temps d'intellectuels, mais ça diffère grandement selon les loges et les milieu professionnels. Votre description fait froid dans le
dos, les francs-maçons de la police ont du rester bloqués quelque part au moyen-âge.


Lili 29/09/2010 22:16


Bravo pour votre blog et les articles qui le composent. Vous mettez en mots ce que beaucoup d'entre nous vivent dans ce merveilleux boulot de m...e. En plus beaucoup de commentaires sont savoureux,
certaines parties de ping pong sont très sportives ;) J'aime beaucoup la dernière.


le flic 30/09/2010 00:02



 


Merci Lili et bienvenue par ici :)



Bouhnik laurent 18/09/2010 11:07


Yeap!!! Mais on peut pas se filer nos contacts ailleurs que sur ton blog? Please!!


le flic 18/09/2010 11:51



 


Oui bah voilà voilà. T'énerve pas.



Bouhnik laurent 17/09/2010 17:37


Suis pas raciste moi! Les flics, ils sont comme tout le monde, y'en a des bons et y'en a des cons. J'ai failli partir avec les forces spéciales Françaises à l'étranger (là où ça chauffe pas mal)
pour un de mes projets. J'ai aucun problème avec l'uniforme, j'ai des problèmes avec les politiques, ceux qui leur commande parfois de faire n'importe quoi. Tu connais la chanson. "I shot the
sheriff, but I didn't shoot the deputy"... Quand à la rive, c'est bien la première fois que je revendique la droite!!! Ha Ha!!! Et le caviar, faut bien chercher à Barbés pour en trouver un
grain.
Bref, je vais parler de toi et de ton travail à mon prod. Après, tu seras libre de choisir. Et puis, dernière chose, j'aime les gens de convictions, même si parfois je n'ai pas les mêmes. J'ai un
certain mépris pour les moutons. Je sais, c'est pas bien ça.....


le flic 17/09/2010 18:46



Non non, il faut mépriser les moutons, là je suis carrément d'accord. Et puis pas que les moutons d'ailleurs. Les sourds-muets, les lâches, les opportunistes, les mythomanes, les bons à rien, les
courtisans.
Sinon oui pourquoi pas ton prod... il se trouve que - ça vient de sortir - j'ai une bible de série TV toute prête, toute belle, toute novatrice et évidement génialissime (bah tiens..) rédigée par
mes petites mains et celles d'un vrai scénariste, que tous les producteurs du monde ne vont pas tarder à s'arracher. On peut toujours en parler in real life s'tu veux ^^ Un café rue
Myrha ?



Au 13H de TF1 Pernaud se taille un collectionneur..!! 09/09/2010 21:42


Merci à vous tous de vos messages si gentil aprés l'emmission de TF1

Je vous souhaite à tous de vous tailler une bonne rentrée...


LOrent votyre collègue du Périphérique de Paris


Bouhnik laurent 03/09/2010 17:52


Si ta lune, c'est "brave patrie", un ramassis de conneries honteuses et atterrantes, que seuls des gens totalement dénué de tout sens de l'information, animés par le FHaine peuvent vomir, je
préfère pérorer sur ton doigt et la façon de montrer les choses. Je préfère, et de loin, "le journal d'un avocat", "tout pour elle" ou "Brouhaha". Tu fais passer un message fort, émouvant, mais ton
foutu caractère (excuse moi de l'expression et mon ton familier) t'empêche peut être d'entendre la critique sans immédiatement te sentir blessée dans ton amour propre (ou sale, ça dépend de
l'humeur de l'instant). Je pense que réfléchir n'est pas honteux, et se tromper encore moins.
Je ne détiens aucune vérité et ne tiens pas à t'imposer ma façon de voir. Juste, te proposais de réfléchir à la fin de ta formidable chronique qui n'avait pas besoin de cette conclusion quelque peu
maladroite à mon goût (je sais, les goûts et les couleurs...). "On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui" disait Déproges à Lepen, je te dirai bien qu'on peut rire de tout, mais pas avec
n'importe quoi.
Bref, ce n'est pas bien important, car il reste de la lecture de ton récit, une bien agréable découverte, sans flagornerie aucune (j'aime pas cirer les pompes....).
Je t'aurai bien proposé une collaboration sur un projet qui me tient à coeur, un sujet que tu connais sur le bout des doigts et de la plume, si travailler avec un anar gaucho nuisible au foutu
caractère également et artiste de surcroît, mais au pédigree bien intéressant (ça, ça dépend si tu aimes les médailles...tu n'as qu'à voir mon CV) ne te rebutes pas. Tu connais mon email, la balle
est dans ton camp.
Bonjour chez toi.
Laurent
(cinéaste tricard chez les puissants du cinoche, mais titulaire du 500000 mètres nage très très libre)


le flic 14/09/2010 17:37



Waaa dis donc… t’en as bien beaucoup des prix et des nominations ! Sans déconner j’suis super honorée que tu passes sur mon petit blog. Si si vraiment.
Mais alors pour Brave Patrie, c’est pas cool. Pas cool du tout, parce qu’ils sont très drôles.
Et puis on peut être sérieux sans se prendre au sérieux, tu ne crois pas camarade-artiste ?
Mais t’es pt’être bien un anar de droite en fait. Ou de la rive gauche.
Ce qui revient un peu au même.
Maintenant, je ne sais pas si on serait capables de collaborer sans se taper dessus. Surtout si tu ne veux pas rire de tout avec n’importe quoi et n’importe quel flic ^^



Bouhnik Laurent 03/09/2010 13:29


Salut!
Ta chronique est très instructive, et la finir par une mention spéciale "tu fais moins le malin" suivit du descriptif du matériel informatique que le lecteur utilise ainsi que son ID, est une idée
très limite, sinon pernicieuse. Car même si ton écriture a un fort beau style, qu'il y a une véritable humanité dans tes propos, qu'il est rare de rire et de pleurer aussi souvent en lisant une
chronique, un récit qui évite avec intelligence tous les poncifs et les clichés auxquels on peut s'attendre, il est dommage que tu finisses par conclure ces extraits par un travers que le citoyen
lambda que je suis reproche à la police, son flicage intempestif par des forces de l'ordre qui doivent à ceux qu'ils protègent, le respect. Quand on aborde un sujet pareil avec autant de liberté,
de sensibilité, il me semble que l'on ne peut avoir cette désinvolture. À toi de comprendre pourquoi.
Je ne t'écris pas cela pour être publié sur ton blog (je sais, la démocratie n'a rien à voir avec un blog, ce sur quoi je suis bien d'accord), mais juste pour que tu réfléchisses à ce que d'autres
puissent ne pas aimer.
Bonjour chez toi.....
Laurent Bouhnik (cinéaste, comme ça, tu sauras tout de moi... enfin presque....)


le flic 03/09/2010 14:18



Tu veux parler de ça ??





Je ne pensais pas qu'on puisse encore tomber dans le panneau
Pour calmer ta parano, il n'y a que toi qui peux le voir.
S'il ne s'agit que de blâmer mon sens de l'humour qui est certes lourd, crétin, poussif, en un mot: flic quoi, ce n'est pas bien grave, je maintiens tous mes méfaits dans leur intention de
déplaire.
Sinon, je ne vais pas réfléchir à ce que d'autres pourraient ne pas aimer en matière de simulacre de flicage, mais leur renvoyer la patate chaude en leur demandant de ne pas regarder mon doigt
quand je leur montre la lune.

Bénédicte Desforges (lieutenant de police tricard et titulaire du 50 mètres nage libre)
...accessoirement très impressionnée par les jolis pedigrees ^^



Boli 28/08/2010 11:02


Bonjour Bénédicte,
Tout à fait en phase avec l'extrait "la police en trois points" (j'ai failli écrire poings)... Et je me demandais si tu n'étais pas venue piquer ça dans ma tête pendant que dormais.
Que de pertes de temps dans les rites, les initiations, les bizutages et autres simagrées.Il y a ceux qui parlent et ceux qui font. Les Francs Maçons ne parlent pas et il est tout naturel de se
demander ce qu'ils font.
Sur la hiérarchie cela se discute. Elle est présente partout et sans elle ça serait le bordel général, mais s'agissant de la mienne... J'aime pas... Point.
Pour reprendre et achever une citation mentionnée dans un autre commentaire "la liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres" J'ajouterais qu'il y a fort à parier que si tout le monde
adoptait ce principe; les Francs Maçons, les syndicats et autres sectes de tout poil n'auraient peut-être plus vraiment de raison d'être... Encore que !
J'ai découvert ton blog récemment, et là j'aime. D'ailleurs ton style littéraire me fait regretter le temps ou je lisais des livres. Bravo ! Continue de plus belle.
Amicales salutations d'un futur retraité de PM (La PM... vous savez, la police au rabais tant décriée par certains)


le flic 28/08/2010 14:52



Merci beaucoup camarade PM !
et je te souhaite une retraite agréable..
Quant à la PM, qu'on le veuille ou non, elle est la "police de proximité" de demain. (je préfère le terme d'ilotiers en fait, il est moins connoté politiquement)



Policier du Périphérique: collectionneur da taille crayon. 16/08/2010 12:33


salut.
Moi même policier sur le Périph de Paris je decouvre ton blog.
Il est vraiment super..
je vais passer un bon moment à le parcourir.
Bonne semaine.
Lorent


le flic 16/08/2010 13:43



Incroyable ta collection de taille-crayon ! Carrément !
J'aimerais beaucoup t'inviter à ma ☆ e-brigade ☆
Tu veux bien me contacter par ici ou par faceB ?
Bonne journée, collègue :)



diego 15/08/2010 14:04


bonjour bénédicte, je suis un grand fan de tes livres , bravo à toi et ton écriture, cela m'a renforcé dans mon envie de devenir "flic" mais je suis degouté d'avoir raté le concours GPX, est ce
normal d'en avoir pleurer, ma femme et ma famille hallucine sur moi et trouve que j'en fais trop: tu pleures parce que t'es pas flic?, mais j'ai tellement envie de rentrer dans la Maison. J'aurais
besoin que quelqu'un me guide, me conseille. Tu n'es pas obligé de poster ce com mais c'était juste pour avoir ton sentiment et vu que j'habite dans le sud, je n'ai pas l'occaz' de participer aux
séances dédicaces car ça m'aurait bien fait plaisir de voir en vrai l'auteur de ces bouquins qui "puent" la réalité. Félicitations


nemo46200 11/08/2010 19:07


oui vous avez tous entierement raison!!!
mais quels sont donc ces types qui se croient au dessus de la societe et qui veulent diriger notre maniere de penser au non d'un soit disant "humanisme" ? Mais au fait, les connaissons nous
vraiment? sont ils tous d'obscures comploteurs oeuvrant dans le secret de leur "messe noire"?
Oui je le confesse, je fais parti de ces intriguants et je ne me retrouve pas du tout dans les lignes que je viens de lire; oui, comme dans toute societe , il y a des affairistes comme dans la
police aussi!!! mais si tous les anes sont des animaux, tous les animaux ne sont pas des anes!!!!!


le flic 12/08/2010 16:16



Raison de plus pour faire le ménage chez vous.
Et être capable d'entendre la critique, surtout quand votre apprentissage consiste à "apprendre à écouter". Parce que c'est MON point de vue que je raconte là. Point barre.



Christian 31/07/2010 18:54


pas Bravo, BRAVISSIMO ! EVIDEMMENT, JE VOUS METS EN LIEN !


Christophe HENRY 29/07/2010 23:35


Quand je travaillais à Bercy, j'étais quasiment sûr, en bousculant un enarque dans le couloir, de rentrer dans un franc-maçon. Le phénomène concerne tous les corps d'administration. Vous devez être
très talentueuse pour qu'un frère vous ai proposé d'intégrer sa loge, ou peut être vous draguait-il ? Cela ne m'est jamais arrivé. En Creuse, j'ai bien croisé un grand maître Franc-maçon qui m'a
donné force détails sur les conditions d'entrée (et le silence à respecter pendant deux ans) mais je lui ai indiqué que j'avais déjà un guru...
Bien cordialement,


pp 28/07/2010 10:57


De grace ne jetez pas le Bébé avec l'eau du bain.
Comme vous je n'aime pas....et reprend a mon compte vos je n'aime pas, et pourtant j'en suis pas de "la maison" :-) mais de la Franc Maçonnerie.
Tout d'abord je vous informe que deontologiquement parlant celui qui vous a fait la liste de ceux qui en etaient est un sacré parjure car si nous pouvons nous devoiler il nous est interdit par
notre parole que nous avons engagé de devoiler nos petit(e)s camarades de jeux.
La franc maçonnerie est representative de la société dans laquelle elle evolue puisque elle recrute dans cette société. Elle comporte donc un pourcentage coherent de cretins notoires, de salops
abusifs, et de magouilleurs avec le pourcentage que contient la société dans son ensemble.
Ce qui rassure c'est qu'elle rassemble aussi autant d'individus "gens biens" et "gens normaux".
Etre maçon ne donne aucune prerogative, aucune superiorité, aucun sentiment de detenir la verité en pack de douze ou sinon c'est que l'on a rien a y foutre.
Cela dit je ne fais pas de proselytisme ne pas etre maçon c'est tres bien aussi :-) cela convient a certain pas a d'autres voila tout.
Ah oui j'aime ce que vous ecrivez.


franck 27/07/2010 22:41


j'aime et je n'aime pas cet article . le commentaire intelligent est aussi empreint de naiveté sur le fonctionnement de toutes nos sociétés.
tout se fait par initiation, meme chez nous, toutes les corporations ont leur rite et leur fonctionnement spécifique ainsi qu'une grande cohésion (chose perdu dans la police , peut etre a cause de
délégués francs macons d'ailleurs). tu sembles comparer les francs macons a une secte ou presque ; je ne suis pas d'accord , j'ai moi aussi des amis francs macons ; il est trés difficile d'y entrer
(voir les rites d'initiation mais aussi la cooptation pas facile a avoir) mais trés facile d'en sortir . tu ne payes plus ta cotisation et hop , tu n'es plus franc macon , au contraire des sectes ,
facile d'y entrer , difficile d'en sortir.
moi aussi je n'aime pas les choses que tu détestes , mais je sais qu'il faut vivre avec , c est la rancon de la vie en société, faire des concessions.

je n'aime pas non plus ta phrase ou si l'on est pret a sacrfier un peu de liberté pour l'avoir c est qu'on en est pas digne ; moi je suis plutot , la liberté des uns s'arretent ou celle des autres
commencent , c est plus terre a terre , moins esthétique , mais tellement vrai ;

mais tu as raison , dans les années 90, au début , c est peut être la franc maconnerie qui a eu la peau de la FASP . j'ai fait partie de ceux qui ont manifesté devant le propre siége de FASP alors
que j'en était délégué ; ahurissant. un certain Lagache était deja là au coté d'un Arajol ; homme brillant , orateur hors pair , mais qu'a t il fait de notre syndicat......!
mais fréquenter des gens brillants, connaisseur de notre société , et peut être m'élever un peu plus n'est pas non plus une tare , et non plus négatif pour soi.
en tout cas , tu es bien renseigné sur le fonctionnement des sociétés maconniques.maintenant , il y a des loges maconniques féminines , et une seule est mixte je crois

bravo pour tes articles, meme si parfois je ne suis pas d'accord , ils sont brillants ;


le flic 12/08/2010 16:28



Merci Franck.
Mais ne me parle pas d'Arajol...



mad 27/07/2010 22:34


Je pratiquais régulièrement la muscu avec un officier de sapeur pompiers.
Qui venait dans ma salle pour ne pas suer à coté de ses hommes tous les soirs.
Pas que ça le dérange, mais qu'il trouvait ça inconvenant de leur "imposer sa présence".

J'ai connu un franc maçon qui avait pris la peine de rejoindre une loge en dehors de son ressort.
Par convenance.

Tout le monde ne l'a pas, cette convenance.


lovive 27/07/2010 17:25


Bonjour,
j'aime et je partage vos "j'aime pas"... pourtant je suis franc maçon... Dans mon métier (qui n'est pas la police), je n'ai jamais fait état de cette appartenance. J'ai sans doute cotoyé plein de
frères sans savoir qu'ils l'étaient, et c'est très bien comme ça. Je n'ai jamais eu vent de magouilles ou de passes-droits grâce à la FM. Bien sûr ça existe sans doute et je ne remets pas en cause
ce que vous écrivez. Mais les FM honnêtes et qui ne "résautent" pas existent aussi. j'ai même tendance à croire que c'est la très très grande majorité. Quant aux rituels et à nos "accessoires", oui
c'est du théâtre et ils sont ridicules vus de l'extérieur. Le "frère" qui vous a montré ça est un sacré imbécile !


le flic 12/08/2010 16:25



Merci. J'ai aussi rencontré des gens bien chez vous. J'ai même été invitée à une tenue blanche au Grand Orient et j'en garde un très bon souvenir. Le cérémonial est étonnant, mais j'ai vu
beaucoup de curiosité et d'ouverture d'esprit quand on parlait de police et de sécurité. On était à peu près en phase. J'ai vu des gens qui avait envie d'oeuvrer sincèrement pour la société.
Mais ce ne sont pas ceux-là qui se font remarquer.
Ni qui se permettent de faire chier le monde par réseautage interposé.



POJ 27/07/2010 16:45


Bonjour,

Je me suis permis de citer votre blog dans des papiers publiés sur Médiapart.

Cordialement


le flic 12/08/2010 16:21



Merci beaucoup !



Nicolas 27/07/2010 10:06


Bonjour,
Ta liste de "je n'aime pas .." me plait beaucoup.
Mais en temps que policier ne pas aimer la hiérarchie n'est pas trop difficile ?


le flic 12/08/2010 16:20



Quand la hiérarchie colle avec compétence et autorité légitime, il n'y a aucun problème à s'y soumettre.
Au contraire :)



Jiri Pragman 26/07/2010 23:03


Cet article est cité dans le Blog Maçonnique. Cf. http://www.hiram.be/La-police-francaise-en-3-points_a3813.html
... avec même un rappel de la rencontre avec un Nul (et Franc-Maçon).


le flic 12/08/2010 16:18



Merci Jiri :)