L'indignation du syndicat majoritaire des poulets

31 Juillet 2012

SGP-Unité-Police-FO-poulet

Alors comme ça, on s’agace, on vitupère, on fait sa poulette scandalisée. On se bouleverse, on en appelle à la censure, et on injonctionne le préfet sur papier à entête. Et on alerte la presse.

SGP-Unité-Police-FO-le-dernier-ferme-la-porte vient de montrer son vrai visage, celui, empourpré et rageux, du coq de combat qu’il promettait d’être.
C’est bien remarque, on croyait que ce syndicat était moribond, ou pire, se complaisait dans la complaisance, et en fait non pas du tout, on peut même dire qu’on a affaire à un syndicalisme extrêmement réactif.

Voilà deux fois en deux ans que les poulets de Loué font leur pub avec des images désuètes de poulets en bleu, et voilà deux fois que ce syndicat s’en émeut et s’insurge furieusement à grand renfort médiatique, comme… comme si… je ne sais pas, moi… comme si par exemple, le service public se cassait la gueule dans la spirale d’une RGPP impitoyable, avec la même détermination que si l’insécurité et la violence étaient très préoccupantes et que les moyens manquaient pour les combattre, avec la même hargne que si l’administration avait décidé de supprimer des effectifs, qu’il fallait se démerder avec du matériel pourri et des véhicules à l’agonie, ou que les flics étaient accusés de procéder à des contrôles d’identité au faciès à tout bout de champ (quoique non, là, le syndicat a très gentiment participé à l’élaboration d’un projet mort-né) ou encore, que les fonctionnaires de police subissaient un régime d’exception face à la présomption d’innocence, que les relations avec la justice étaient calamiteuses, que le taux de suicides était particulièrement inquiétant, etc, etc, comme si ce poulet fermier entraînait toute la maison Poulaga à la catastrophe, en fait.

Mais heureusement, dans le monde du syndicalisme policier, tout va plutôt bien, on ne se disperse pas, on ne verse pas dans la communication futile, on a le sens des priorités, et le temps de s’essayer au décryptage d’affiches publicitaires entre le fromage et le dessert. Quitte à récidiver, et à faire une tragédie d’un seul poulet béat de bonheur sur son tracteur, un combat syndical d’envergure, et une lutte sans merci pour restaurer l’image de la police nationale.

Quelle démonstration de force ! Quel super pouvoir syndical que voilà !
Tout ce buzz médiatique sous le regard effaré de la majorité des vrais poulets !... des vrais flics voulais-je dire, pas vraiment en phase avec les indignations de salon du syndicat majoritaire, et qui ne trouvent cette image ni malveillante, ni outrageante, même plutôt amusante. Des vrais poulets de terrain qui aimeraient trop souvent voir leurs syndicats s’agiter avec autant d’énergie pour des choses plus graves. Des vrais poulets qui savent aussi discerner les revendications utiles des protestations indigentes, et à l’occasion prendre la liberté de rire d’eux-mêmes… voire se déguiser en poulet pour réclamer moins de salades et plus de blé

Le slogan de la pub est d’ailleurs plaisant : un bon poulet est un poulet libre. Voilà du pur slogan de compétition, une formule qu’on aimerait presque reprendre à son compte, un beau slogan pondu par un poulet de Loué alors qu’on aurait tant apprécié qu’il le fut par un syndicaliste éclairé. Mais non, faut pas rêver, pas de ça chez nous. Par ici on se fait encadrer l’humour et la dérision par des petits-pères-la-morale psychorigides, et on ne s’occupe plus guère de la liberté d’exercer le métier de flic correctement.

Bien davantage que la campagne de pub des poulets de Loué, la médiatisation du spasme agroalimentaire du SGP-Unité-Police-FO (le dernier ferme la porte, merci) syndicat majoritaire des gardiens de la paix, aura eu pour effet de ridiculiser toute une profession.

Bénédicte Desforges

#actu police, #syndicats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rouve 21/01/2014 00:04

au secours j ai connu une époque ou je voyais des policiers et des syndicaliste unis et je me réveille 20 après avec un ordinateur et en faisant des recherche historique je tombe sur ce site !
continuer a faire du prosélytisme c est comme ça que vous aboutirez c est sur!

bénédicte desforges 21/01/2014 00:26



Plait-il ?



Tuco49 22/09/2012 15:17

Bonne réponse !...
Je te concède qu'il était de la reponsabilité de ce haut responsable, chef de toute une armée de poulets d'élevage de se rappeler de ce poulet de plein air...
Je te concède qu'il aurait peut être du se rappeler de sa propre intervention devant ses collègues... Peut être que s'il avait écrit son discours et surtout s'il y avait cru, il s'en serait
rappelé...
Et enfin, comme je l'ai dit, je pense qu'il y a autre chose à combattre qu'une campagne de pub amusante dont il n'a fait qu'augementer l'impact...
Prochaine manif, je t'invite, et je te présenterai notre "poussin"...
@+

bénédicte desforges 22/09/2012 15:47



Ah oui ! ^^
Pour ce gros poulet, je traverserai toute la France s'il le faut !
Côt !



Tuco49 21/09/2012 22:54

Désolé, là c'est pas loyal...
J'avais décidé ne plus m'époumoner sur les blogs ou forums, mais là c'est un coup bas Béné...
Comment tu peux démontrer l'incohérence d'une organisation toute entière en montrant le désaccord profond avec la PUb exploitant l'image du poulet et l'emploi de la même image par des délégués de
terrain sur leur manif ?...
Cela fait bien sûr les gorges chaudes d'un tas d'ignorant n'y voyant qu'une occasion de dire : "Wouai, c'est nous les meilleurs !... "
Tu sais mieux que quiconque que le délégué qui a organisé cette manif à l'origine du slogan ras le bol des salades , les poulets veulent du blé est certes dans la même organisation aujourd'huui que
son leader ( rapporchement unite et SGP ) mais est aux antipodes de ses idées et de l'image qu'il se fait du syndcalisme Policier... Donc pas étonnant que l'un s'offusque de la pub, et que l'autre
s'en amuse parce qu'il considère avoir des sujet plus important à défendre...
De grâce, laissez les petits militants en dehors de ça...
@+

bénédicte desforges 22/09/2012 01:08



Je sais que ce n’était pas réjouissant à lire pour toi.
Mais ce n’est pas un coup bas, surtout pas pour toi, tu sais très bien que le gros poulet des manifs a toute ma considération. Maintenant, tu ne m’empêcheras pas de penser que cette
"intervention" syndicale (celle de la pub) n’avait aucun sens, pire elle était à la limite de la provocation tant elle était futile et en décalage des réalités bien moins mises en avant. À mettre
sur le même plan que la défense du quart de pif des CRS qui avait été tant médiatisée grâce à ton syndicat, et pour le plus grand bonheur de tous les professionnels du commentaire sans intérêt,
sauf à rappeler qu’évidement le flic est un ivrogne et qu’il faut lui préserver cette particularité.
Mais vous avez la même étiquette, vous prenez cher collectivement, c’est comme ça. D’où je suis, je ne fais plus la part des choses, ni ne m’excuse d’égratigner ceux, très peu nombreux, que je ne
souhaite pas blesser. J’ai déjà dit ailleurs l’utilité du syndicalisme dans son exercice idéal, comme le dévouement et la sincérité des délégués et militants, et comme l’irrecevabilité des
critiques de ceux qui n’ont pas tenté une fois de prendre un mandat syndical.
Mon allusion au gros poulet qui en avait marre des salades était faite en direction des idéologues de salon qui vous cuisinent de la politique parisienne. C’était à eux de s’en rappeler de ce
poulet, et laisser celui de Loué s’amuser sur son tracteur. Question de cohérence et de responsabilité partagée. Notions périmées, semble-t-il.



benjamin borghésio 17/08/2012 11:52

Ils n'ont même pas de culture historique, ces syndiqués!
Après l'attentat du Petit Clamart, quand la DS du Grand Charles est arrivée les quatre pneus crevés, qu'il est descendu avec son épouse sur le tarmac (il allait prendre un hélico), tout le monde
était quand même assez ému. Et Tante Yvonne a dit bien fort "il faudra voir si les poulets n'ont rien"... toute l'escorte rosit de bonheur (comme si Mme de Gaulle parlait comme ça... elle
s'inquiétait pour les volatiles qu'elle avait achetée la veille, pour les cuisiner à Colombey)

bénédicte desforges 17/08/2012 11:58



Énorme ! ^^
Je ne connaissais pas l'anecdote (enfin, le Petit Clamart si, mais le spasme pour les poulets, non..) Merci !



jpFaymindy 09/08/2012 21:21

bravo bénédicte toujours aussi sensible aux inepties des syndicats

Jimmy 05/08/2012 19:41

L'avantage pour les syndicats de dénoncer ce type d'affiche est que ça leur évite de dénoncer ce qui gêne réellement dans le métier de policier. De plus, ce genre d'action de leur part tente de
nous faire oublier combien ils ne jouent pas leur rôle de représentants du personnel..... Mais un peu de patience, ceux qui risquent chaque jour leur carrière pour protéger les citoyens leur
renverront bientôt l'ascenceur.....

Vincent 05/08/2012 19:08

Gaargll ! Je viens de m'apercevoir que pour mon 1er post je viens de faire une grosse faute d'orthographe. Il fallait lire : "Je vous le fais (et non->fait) à la Belmondo".
Je me flagelle de ce pas Bénédicte : "Scchlass!!"

bénédicte desforges 05/08/2012 20:49



ssss'pas grave...



Vincent 05/08/2012 17:58

Non non, 'y a moi aussi. Toc! Toc! Bada boum! Je me présente! Me voilà (je vous le fait à la Belmondo), je m'appelle Vincent aussi, mais je suis civil, et rassurez vous, je ne suis pas agent double
: policier d'un côté et civil de l'autre.
Tout à fait en phase avec Bénédicte, sur ce sujet et tous les autres d'ailleurs.

Sampieru 05/08/2012 14:35

Désespérant ces syndicats... On voit bien que le message du mouvement de mai ne les a pas atteint. Un vote blanc massif lors des prochaines élections peut-être?

Vincent 05/08/2012 04:30

Ton article mériterait d'être affiché dans la salle de pause de la brigade.
En tout cas, maintenant je me sens moins seul. Je pensais être le seul à avoir un peu d'humour par ici...

Isabelle B-P 02/08/2012 10:40

Les représentants syndicaux s'expriment dans les médias depuis plusieurs jours pour dénoncer fermement cette campagne au nom de TOUS les collègues outragés...
Merci Bénédicte d'apporter enfin un éclairage objectif sur cette pseudo-indignation des poulets vexés.
En effet il suffit de parcourir les réseaux sociaux pour constater que la majorité des flics s'en amusent, certains même recherchent ces affiches pour en décorer leur salle de repos !

Dès lors, il y a matière à s'interroger: Puisque les flics prennent cette campagne avec un détachement plutôt amusé, pourquoi leurs "porte-parole" poussent-ils des cris de poules égorgées ?

Les flics dénoncent prioritairement la dégradation constante de leurs conditions de travail, alors la décoration des abris-bus ils s'en foutent un p'oeufs...

bénédicte desforges 02/08/2012 11:21







b.d. 01/08/2012 22:35

des remarques postées par ci par là sur facebook :

bénédicte desforges 01/08/2012 22:39



1 - Si on n'a plus que ce type de chose à dénoncer c'est que notre institution doit bien aller...

2 - On va pas s'insurger pour ça...c'est marrant...je prefere qu 'on m'appelle poulet..que fils de pute ou enculé de keuf ....

3 - Mouais... J'ai vu cette pub, elle m'a fait sourire. Je ne pensais pas que vos syndicats en faisaient tout un fromage (du Président, tant qu'à faire. Autant continuer dans l'humour).

Il y a peut-être autre chose à faire avant ça... D'autant que l'uniforme du poulet sur son tracteur m'a furieusement fait penser à ceux que l'on voyait dans les années 70-80. (je connais pas la
période précise, si quelqu'un l'a) Il y a un côté décalé dans le temps dans cette affiche. A aucun moment, je n'aurais pensé qu'il s'en serait trouvé pour ruer dans les brancards et hurler au
scandale.
En plus, je trouve l'origine du surnom plutôt sympa: "En 1871, Jules Ferry met à disposition du Préfet de Police la caserne de la Cité, située quai des Orfèvres. Cette caserne ayant été bâtie sur
l'emplacement de l'ancien marché aux volailles de Paris, le sobriquet de poulet est alors donné aux policiers. L'expression s'est ensuite rapidement étendue à tout le territoire."
Plus sympa que schmidt, par exemple...

4 - QUELLE histoire !!!!!!!

5 - Mais à s'indigner pour des choses inutiles, on a pas le temps de s'indigner pour des choses utiles ...CQFD ....et franchement vaut mieux ce nom d'oiseau que bien d'autres .....

6 - mais ils sont vraiment aussi cons que ça...? non parce que là c'est de la débilité de s'attarder sur ça en usant du papiers... perso ça me dérange pas

7 - Et puis, qu'ils en parlent à Stéphane Hessel... Il pourra toujours en faire un bouquin... lol

8 - --Un succès dans les commissariats --
« Si on ne peut même pas rire en juillet… se désole Yves de la Fouchardière, directeur général des Poulets de Loué. Ce qui nous a fait récidiver ? C’est le succès que la première campagne a
rencontré dans d
e nombreux commissariats et gendarmerie de France. On nous a commandé 200 affiches. Y compris des membres de la hiérarchie policière. C’est devenu un collector. »
Un succès qui, dit-il, lui a fait relativiser la levée de boucliers du SGP-FO. « On s’est dit qu’on n’allait pas s’aligner sur les grincheux. Et puis cette affiche a un côté souriant. Elle n’a
rien d’agressif. Peut-être est-elle un peu ringarde ? Mais c’est tout », concède-t-il.
Alors devant ce cri du coq, le patron des Poulets de Loué a décidé de monter sur ses ergots : « Je m’engage d’ailleurs à adresser moi-même par courrier une affiche à toutes les gendarmeries et
commissariats de France qui la voudraient. »

Presse récidiviste (Igor Bonnet, Ouest-France.fr, 29 juillet 2012)

9 - Sans doute parce que "le poulet" de base lui reste un vrai poulet qui ne cherche pas pas à se transformer en paon et à faire la roue .....

10 - c'etait la tenue des collègues de la fin des années 60 à 1985..

11 - UNITE SGP FO a oublié que, lors l'une des rares manifestations non annulées, un de leurs collègues délégués était travesti en gallinacée. Ils en avaient fait un beau tract... "Charité bien
ordonné commence par..."
Mais ça, c'était avant !!!

12 - Sans compter le discours de Nicolas Comte lors de la défense des acquis sociaux devant Bercy il y a 2 ans pour bénéficier d'une Catégorie B spéciale et réévaluée.
Son discours : "Le Poulet est un coq de combat quand il est en colère ..."

13 - C'est cool,ca va encore faire de la pub gratos pour Loué.......Sérieux je penses qu'il y a nettement mieux à faire,que de faire son don Quichotte et partir se battre contre des moulins à
vents.

14 - T a des actions certainement plus importantes que pour ces balivernes qui sont d ailleurs hilarantes .... Je sais pas arrêter les contingentement sur les mut, 75% SNCF , arrêter de faire la
gué guerre avec les autres syndicats et en faire beaucoup beaucoup plus pour le CEA beaucoup plus !!!! Car les élections pro arrivent à grand pas !!! Attention ... Il pourrai y avoir un boycotte
car il y en a marre de se voir plumer sans rien obtenir de bon .... Alors heureusement il y a quand même des délégués comme le miens visible et compétent mais certains autres... Ferait mieux de
leur remettre la tenue ...

15 - Elle est drôle et de plus le surnom poulet est historique et fait parti du langage populaire autant en rire

16 - En tout cas moi l affiche ne me choque pas elle très parlante le tracteur représente bien nos véhicule et puis oui si les gens veulent dire que je suis un poulet un flic un fonctionnaire{
considérer comme bon à rien} et ben qu' ils le disent ils peuvent me ridiculiser je m en fout, je sais que j aurais ma pâye à la fin du mois le plus important le principale c est que nos vie
privée soit sans problème le travail c est le ttravail il veulent nous faire rouler dans des poubelles pas de problème l ordinateur et la photocopieuse est en panne ben tant pis.C EST malheureux
de penser comme ça mais à force on est obliger je n ai rien contre les syndicats et autre fondations mais ils m on mis dans la mèrde alors j ai de la rancune

17 - Les syndicats sont choqués par des affiches dont tout le monde en à rien à foutre mais les situations de leur collègues ça n as pas l air de les choqués plus que ça ,ah oui les collègues
vous n êtes pas médiatiques

18 - Tien on parle des poulets!! C est bof!! je ramasse des gens tous les jours !!! Sa c est important!!!!! Et au fait j ai été malade deux jours et l on m à retiré à peu près 80 € !!!!! On dit
merci qui!!!!

19 - Moi je suis policier également et cette affiche me fait sourire .... Mais il est vrai que vu la situation tendue dans laquelle certains collègues travaillent tous les jours je peut
comprendre que certains trouvent ça déplacer.... Ceci étant comme dit précédemment, je trouve plus important de mener le combat sur nos retraite et sur les conditions de travail au quotidien
plutôt que ça en priorité....

20 - Cette affiche fait rire tout les collégues qui en parle , à la place de faire une levé de bouclier , chercher plutot à faire quelques choses d'utile comme avec des réductions sur ces fameux
poulets!
Bref levé de bouclier et indignation manquant cruellement de discernement .

21 - Vous n'avez pas su rebondir en utilisant la dérision, par exemple, ce qui a favorisé la campagne de la très industrielle activité sarthoise....Vous auriez pu citer la commune de Paris,
l'historique du mot volaille à l'endroit des policiers parisiens puis en éduquant ladite campagne sur la qualité des poulets loués et les conditions dans lesquelles sont élevés les poulets, tous
les poulets français ^^ !

22- Moi perso cette pub me fait rire par contre pas mon salaire....... ils ont des priorités qui ne sont pas les mêmes que moi......comme quoi y'a bien un fossé....




thierry L 01/08/2012 18:14

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/08/01/bon-grain-pourquoi-les-policiers-sont-ils-surnommes-les-poulets/#xtor=RSS-32280322#xtor=RSS-3208

On en apprend tous les jours.

Cot Cot 01/08/2012 17:10

Histoire de poulets :
http://au-bout-de-la-route.blogspot.ca/2012/08/histoire-de-poulets.html

Nichevo 01/08/2012 14:18

Ce qui me pousse à me dresser sur mes ergots, ce n'est pas l’ingéniosité de quelques fils de pub qui ont su faire le buzz sur une marque, c'est surtout la réaction hypocrite de ce syndicat qui est
devenu le syndicat "maison" avec tout ce que cela peut comporter comme communication inutile, juste pour parler devant les micros et ne pas perdre trop de timbres...

Le SGP a donc remplacé Alliance sur la scène médiatique, bien... mais pour quel résultat au juste?

J'aurais aimé que ce syndicat s'inquiète des "nouveaux effectifs " à venir dans la police.
J'aurais aimé que ce syndicat réponde aux questions que se posent les flics sur la technologie imprimée sur leurs nouvelles cartes de réquisition...e la question du flicage des flics au travers de
leur nouvelle carte de après tout, le flicage n'est il pas répréhensible? ...

J'aurais aimé qu'il se prononce sur la "commision théodule" (comme le disait le grand Charles, De Gaule , pas Pasqua...), dont les conclusions viennent d'être rendues publiques et mènent à un statu
quo en matière de légitime défense et de protection du policier mis en cause... ( cf affaire de Noisy le Sec).

J'aurais aimé que l'on fasse enfin un "podium européen des rémunérations des policiers", pour voir enfin que nous sommes au fond de la salle et pas sur les 3 marches...

J'aurais aimé que l'on défende les collègues stigmatisés dans leurs missions...

J'aurais aimé... mais bon, les syndicats ont leur priorités, ils doivent savoir de quoi il s'agit.

Cependant, ne soyons pas trop sévères, selon une expression populaire,
"j'en connais pourtant des biens...!" , mais on ne les entend pas assez, à mon avis...

Jeff 01/08/2012 13:42

et pourtant :

LES POULETS NE SE LAISSERONT PAS PLUMER !
(Nicolas Comte, secretaire général du SGP Unité FO)

http://www.unitesgppolice.com/article;1392;policiers-en-colere.html

bénédicte desforges 01/08/2012 13:54



bah oui...

UN HUMOUR QUI VOLE BAS ?



sous-brigadier 01/08/2012 08:59

lire cet article ... Merci unité de nous faire passer une fois de plus pour des abrutis !
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/07/23/2162182_pub-loue-quand-les-flics-se-deguisent-eux-memes-en-poulets.html

bénédicte desforges 01/08/2012 11:20



Ça ne m'avait pas échappé, je l'avais archivé.
Une telle suite dans les idées, c'est remarquable...







sous-brigadier 01/08/2012 08:57

Alors comme ça UNITE POLICE SGP a le droit de parodier la maison poulaga et pas les agences de PUB qui font au final moins de tort ? Je préré largement l'humour de "LOUE" que celui d'UNITE. Il y a
des fois il faut abandonner les comnats, non pas parcequ'il sont perdus d'avance mais parceque les continuer rendent encore plus ridicule ! Parole de Flic !!

Alain. 01/08/2012 08:44

Le policier, souvent celui de la tenue,n'a pas de chance avec la pub. Souvenez vous du slogan " La police, un métier d'homme ".
Le publicitaire ne voit en lui que " le poulet, voir l'éthylique ; se souvenir de la pub sur les vins et spiritueux, dans les revues internes de la police, entre deux conventions obsèques.
Mais comme le veut Loué, le policier est libre, il ne se laisse prendre le "sot l'y laisse" , qu'avec son accord exprès...

bénédicte desforges 01/08/2012 11:23







nonyme 01/08/2012 01:51

Haha.

Pas de soucis, j'ai rien entendu parler de tout ca.

Mais en même temps "l'actualité"(la leur)... le mieux c'est de s'en balancé.

Il est plus que temps que les gens fassent les choses par eux même et s'agrègent avec d'autres gens ou choses de la même nature.

Et en voiture.

PIED AU PLANCHER.


Qui a allez dans le mur, autant y aller tous ensemble(ouaih!) en klaxonnant et en rigolant.