Flics en colère, flics excédés !

26 Avril 2012

Par SOLIDARITÉ avec les collègues du 93 :
Appel national à ne plus faire d’IRAS et de contraventions,
afin qu’ils puissent ENFIN se faire entendre.

Faire suivre à tous vos contacts policiers.


(texto à diffusion massive reçu aujourd'hui)

manifestation-policiers-Noisy-le-Sec avril2012 1
 

manifestation-policiers-Noisy-le-Sec avril2012 2

et enfonçage de clou par Marc Louboutin à midi sur Radio France :


manif DDSP93 24avril2012
Bobigny DDSP93 - 24 avril 2012


revendications-avril2012


manifestation-service-minimum-avril2012


manif Nice 27avril2012
Nice - 27 avril 2012 [video]


manif Montpellier 27avril2012
Montpellier - 27 avril 2012 - opération gyrophares [lien]

 

RASSEMBLEMENTS PRÉVUS :

. lundi 30 avril, 15h : Bobigny à l'ancienne DDSP93
mise à jour : Plus de 300 collègues étaient sur place (78, 75, 92, 93, 94, et aussi des policiers municipaux) Le collectif a été reçu par le préfet du 93. Une commission constituée de collègues sera mise en place. Les syndicats présents mais en retrait ne sont pas intervenus, laissant "le collectif 93" gérer.
. mardi 1er mai, 18h : Nice, 3ème mobilisation ! [Nice Matin] [France 3]
. mardi 1er mai : Evry devant la pref 91 [NouvelObs]
. mardi 1er mai : Lyon place Bellecour [NouvelObs]
. mercredi 2 mai, 13h : Nanterre devant la préfecture
. mercredi 2 mai, de 12 à 14 h : Marseille devant la préfecture
--- rassemblement en civil et sans gyrophare---
. mercredi 2 mai, 22h30 : Toulon place de la Liberté
. jeudi 3 mai, 13 h : Bordeaux devant le commissariat


Merci à Police-info pour son flux d'infos en temps réel !


Je compléterai cet article rapidement, et y rajouterai les compléments d'information nécessaires.
Les collègues sont évidemment libres s'ils le souhaitent, d'apporter les infos dont ils disposent, ou d'exprimer leur opinion dans les commentaires.

Bénédicte Desforges

#actu police, #syndicats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Police-Info 17/07/2012 00:33

Merci pour le clin d'oeil.
Bonne continuation

bénédicte desforges 17/07/2012 01:01



Bonne continuation itou !



Bodhisattva 24/05/2012 22:24

En lisant ce genre d'information, je comprends l'agacement sincère des policiers. L'actualité n'est pas tendre avec eux, mais ils sont pourtant accusés à la moindre occasion d'être coupables et
responsables de toute connerie.

http://fr.news.yahoo.com/massy-affrontements-entre-police-jeunes-mercredi-soir-072628657.html

Demander du respect de la part de la police est une chose normale, mais le respect n'a de valeur que si son caractère est réciproque.

Jacques-Marie Bichot 07/05/2012 01:01

Je suis surpris de l'orientation des commentaires sous cet article et serais encore davantage surpris s'ils exprimaient l'opinion d'une majorité des français.
J'incite les commentateurs néophytes à assister aux audiences des tribunaux correctionnels. Vous seriez stupéfaits des affaires, des délinquants, de la réquisition des procureurs et des
jugements.
Je ne sais pas si Bobigny sort du lot, mais accrochez-vous. Les multi-récidivistes sont légions, les réquisitions des procureurs gentillettes comme celle-ci "j’estime qu’il faut, là encore,
peut-être, vous donner, je ne dirai pas une dernière chance, ce serait présomptueux, mais peut-être de vous faire comprendre, encore une fois, que par-delà la détention, il y a peut-être un
sursis-mise-à-l’épreuve pour vous aider à, enfin, sortir de cette délinquance qui vous poursuit" (15 condamnations pour vol), les jugements sont cléments et les résultats médiocres.
Pour l'avoir vécu, je vous affirme que la légitime défense dans le code pénal a été annihilée par les magistrats au fil du temps : "Il n'est de légitime défense que la fuite" (entendu de la
bouche
d'un assesseur de cour d'appel). Autrement dit, il est interdit de faire face à un délinquant pour s'en protéger, même en son propre logis, sans s'attirer de graves et coûteux ennuis
judiciaires.
Dans ce contexte largement favorable aux délinquants, qui l'ont bien compris, chaque policier devrait s'apparenter à un héros aux super-pouvoirs : protéger nos biens, nos vies et la leur face à
des
individus agressifs en réagissant dans la fraction de seconde pour les mettre hors d'état de nuire avec des caresses et des bisous.

VyGER91 05/05/2012 16:34

Une nouvelle manifestation spontanée, irréprochable et qui a court-circuité les syndicats.
http://www.liberation.fr/societe/2012/05/04/on-est-policier-pourquoi-nous-traiter-comme-des-voyous_816410

Seul problème : l'impossibilité d'exprimer à haute voix leurs revendication, sous peine de représailles de la hiérarchie. Il faut vraiment réformer le "devoir de réserve" et son application.

eric 05/05/2012 08:28

Manipulation Politique !!!! Je n'ai rien contre le gardien de la paix qui a blessé mortellement cet individu mais je réalise une fois de plus que dans ce pays les lois sont contournées. Est il plus
grave d’être mis en examen sous contrôle judiciaire avec une interdiction d'exercer pour homicide volontaire ou pour usage frauduleux de données informatiques. En clair est il plus grave de tuer un
délinquant ou de consulter une fiche de recherche. ? L interprétation faite par l'administration dépend de la ville et de la date des faits, car en France des fonctionnaires sont suspendus sans
traitement pendant des années alors qu'ils n'ont pas été condamnés. L'administration leur répond que la présomption d’innocence a été respectée mais pour éviter un endettement trop important elle
préfère leur enlever leur salaire immédiatement que demander le remboursement entre la mise en examen et le jour de la condamnation.
La cerise sur le gâteau, l'administration leur indique d'aller a pôle emploi. jetez vos code Cheops et sortez votre SIG......

Jerome 02/05/2012 21:33

Bonjour,

Je ne suis pas policier. mais je travaille régulièrement avec eux. J'ai souvent l'impression que c'est "eux seuls contre le reste du monde". Je passe irrégulièrement sur ce blog, mais je l'ai fait
suite à cette affaire de fusillade dans le 93. Je ne souhaite pas intervenir au sujet de ladite fusillade. Mais elle a été suivie de la requête de "présomption d'office de la légitime défense".
Personnellement j'appelle ça une dérive malsaine et inutile. Malsaine car elle donne comme message que la police veut se voir considérer d'office comme justifiée en cas d'usage de l'arme. Je crois
me rappeler que la notion de légitime défense doit être "immédiate, proportionnelle, s'arrêter dès que l'effet recherché est atteint". Si ces conditions sont remplies, la légitime défense est
avérée. Et oui je sais que gérer le stress des situations d'agression n'est pas facile.
Inutile parce que dans notre droit écrit continental, basé sur le droit romain, c'est à l'accusation de faire la preuve du délit et non au suspect de prouver son innocence. Les agents de la force
publique partent donc d'office avec une présomption d'innocence et c'est l'enquête qui établira si ils se sont rendus coupables d'un mauvais usage de la force.
Je suis peut être idéaliste, mais j'aime beaucoup la notion de gardien de la paix au lieu de policier, poulet, keuf, flic, bleu, schmit, condé, etc. Et dans mon idéalisme le seul privilège de ceux
qui représentent l'autorité de l'Etat c'est d'avoir plus de devoirs et non plus de passe-droits. Inutile de dire que je suis souvent déçu que ce soit par des actes ou des revendications.
Bonne soirée

Alex 02/05/2012 13:35

article du nouvel obs linké dans ton article concernant le rassemblement de Lyon :
"Mardi soir vers 22H00, les fonctionnaires de police, qui n'étaient pas en service et se sont présentés en civil, ont voulu montrer "leur lassitude et leur ras-le-bol", a-t-on précisé de source
syndicale."

C'est fou le nombre de collégues hors service qui se balladent en tenue et dans des véhicules sérigraphiés....

Le DDSP qui avait interdit la manif voulait des sanctions et a demandé l'épluchure des bandes vidéos du CSU et le traçage GPS des VL sur la tranche horaire concernée , mais face à la mauvaise
volonté des collégues concernés par ces demandes et au manque de soutien de la Préfecture, il a laissé tomber pour l'instant...

Cobab 02/05/2012 10:26

quels risques : d'envoyer un innocent en taule pour vingt ans ? ou de se faire prendre ?

Quitte à faire le rappel des faits, comme si j'ignorais ce dont il s'agit, vous pouviez aussi rappeler ce dont ils se sont rendus coupables, en bande organisée, et qui ne leur a couté que du
sursis…

la prison est dangereuse pour tout le monde, savez-vous. Et comme vous le soulignez, la justice n'a pas été trop sévère avec eux : l'intimidation armée des magistrats a porté ses fruits.

VyGER91 01/05/2012 14:54

@Cobab :
C'était en décembre 2010, la manifestation était organisée par le syndicat Alliance, qui a "démarché" dans tout le département. Beaucoup étaient en civil, même si selon l'origine des photos on ne
voit que des civils ou que des uniformes (on voit aussi l'orientation que veulent donner les médias). Ce n'était pas spontané.

La manifestation n'était pas contre la condamnation, mais contre la gravité de la peine. Le juge est allé nettement au-delà des réquisitions du procureur avec la prison ferme. Un policier en prison
y est plus en danger qu'un prisonnier lambda (sauf les pointeurs). En appel (décembre 2011) la prison ferme est devenue sursis et les 5 radiations définitives sont devenues temporaires (3 ans et 5
ans).

La communication des syndicats, surtout Alliance et Synergie, a été désastreuse à tout point de vue et c'est elle qui a été reprise par les médias. J'aurai aimé que ces derniers se demandent
quelles pressions (conditions de travail, objectifs, ...) pouvaient subir ces agents pour qu'ils aient pris de tels risques pour couvrir un accident peu grave ?

Cobab 01/05/2012 14:07

« pourquoi pas une dictature policière tant que vous y êtes »

on en est (vous n'en êtes) peut-être pas encore là. Pour l'instant on a simplement des attroupements armés visant à intimider les magistrats dans des affaires en cours… Pas vraiment « républicain
pour la paix civile », àmha.

Bon je file, j'ai manif. Déclarée et sans arme, pour le coup, mais ça ne m'empêche pas de laisser mon téléphone à la maison, éteint. On ne sait jamais, quand on manifeste sans uniforme.

Cobab 01/05/2012 10:34

ben moi dans mon souvenir la dernière fois que la police a manifesté en uniforme et en arme, c'était pour soutenir des collègues qui avaient commis un faux témoignage et envoyé quelqu'un aux
assises après l'avoir tabassé, pour se couvrir d'avoir renversé un collègue…

donc l'impression que les policiers du 93 réclament tous les droits, y compris de faire emprisonner à vie sans raison et de tuer, eh ben elle s'appuie sur des comportements réels.

Dans un état de droit, tous les participants à cette démonstration de force auraient fini en gav, fiché au fnaeg etc. avant même toute sanction administrative ou judiciaire — c'est ce qui arrive
quand on est pas flic, donc qu.on a pas les circonstances aggravantes d'être censé faire respecter la loi.

Est-ce que vous vous rendez compte, au moins, que vous affirmez à la face de la population la volonté des policiers de ne plus avoir à respecter ni lois, ni jugement, et de ne se reposer que sur la
force brute ? est-ce que vous vous rendez compte, au moins, que vous légitimez le même comportement de la part de chacun ?

bénédicte desforges 01/05/2012 12:08



A moins d’être de la mauvaise foi la plus absurde qui soit, vous vous doutez bien que ces coups de gueule (qui ont largement dépassé les limites du 93 soit dit en passant) expriment un ras-le-bol
bien plus profond, dont les faits récents ne sont finalement que des détonateurs.
Et qu’il ne s’agit évidemment pas, comme vous dites, de réclamer tous les droits et de s’affranchir de la loi. Et pourquoi pas une dictature policière tant que vous y êtes ?



Sam 30/04/2012 23:58

J'ai trouvé 2 "questions écrites" de 2002 sur le sujet.

Dans la première, une comparaison est faite avec la Gendarmerie

"Utilisation des armes à feu par les policiers"
http://www.senat.fr/questions/base/2002/qSEQ021002915.html

Pour aider aux recherches de ceux que ça intéresse, jusqu'en 2009 il faut se référer à l'article 174 du décret du 20 mai 1903. A partir de la loi du 3 août 2009 ce décret est abrogé et il faut se
référer à l'article L2338-3 du Code de la défense :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006539986&cidTexte=LEGITEXT000006071307

Ce texte est fortement dérogatoire au droit commun. Mais la jurisprudence l'a restreint, notamment en 2003 : "les juges doivent rechercher si cet usage était absolument nécessaire en l'état des
circonstances de l'espèce" (quoique veuille dire la fin !).

On se rapproche fortement de l'usage uniquement en état de légitime défense.


La deuxième "question écrite" indique clairement l'absence de volonté d'améliorer l'usage des armes dans la police. Et se moque un peu du monde : "Particulièrement novateur, ce nouvel
entraînement... 3 par an à raison de 4 heures effectives par séance".

"Conditions d'entraînement des policiers au tir"
http://www.senat.fr/questions/base/2002/qSEQ020902156.html

A.P. 30/04/2012 22:32

Chère Bénédicte,

Le sujet vous touche, on le sent, mais du coup vous perdez toute patience envers les questionnements parfois légitimes des lecteurs qui, ne l'oubliez pas, n'ont pas forcément la possibilité
d'interroger facilement un policier sur son boulot.

Votre blog est formidable, car il nous donne à voir, nous autres béotiens, l'envers du décors. Du coup on s'intéresse, on donne son avis, on objecte... Je sais que ce blog est chez vous, que vous
ne délivrez aucun droit à dire des conneries en ouvrant les commentaires, et vous avez raison d'être exigeante envers vos lecteurs. Mais avouez tout de même qu'il serait dommage que vous soyez lue
uniquement par des collègues, non ?

Il faut être suffisamment au contact pour être éclairé, vous avez raison. Mais un peu de distance ne fait pas de mal non plus, qui évite d'être aveuglé. (Je ne dis pas que je vous considère comme
telle.)

Par exemple, j'ai très envie de dire que l'idée-même d'une manifestation illégale, bruyante et lumineuse de la part des fonctionnaires en charge du maintien de l'ordre public m'embête dans son
principe. Ai-je le droit sans m'attirer vos foudres ?

Bien à vous,

A.P. (un lecteur passionné)

Alex 30/04/2012 18:54

juste pour info puisque ce fait divers ne fait pas la une des journaux :

http://www.lyonmag.com/article/39619/lyon-une-policiere-dans-le-coma-apres-avoir-ete-frappee-par-un-homme-ivre

séquelles assurées pour elle puisque le chirurgien lui a retiré deux caillots au cerveau mais refuse de retirer le troisième car trop dangereux....

nous sommes tellement formatés à ne pas utiliser notre arme, surtout quand on voit ce que cela donne ...

Baltique 30/04/2012 14:26

Déjà cité, mais non linké, voici le billet d'Eolas sur l'approche juridique de la légitime défense.
http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/04/26/L%C3%A9gitime-d%C3%A9fense-du-droit

Il démontre clairement que le problème est tout sauf juridique.

Alianirah 30/04/2012 01:33

Quant aux cotisations syndicales et syndicalisme j'ai mis un peu plus d'un après être rentré dedans avant de tout résilier.

Je ne fais pas dans l'anti-syndicalisme pour autant, mais le vrai syndicalisme d’antan n'existe dores et déjà plus.

Merci à beaucoup de collègues qui font jouer le système en prenant leur cotise pour les passages de grades, les mutations et j'en passe cassant ainsi LE syndicalisme et encourageant le copinage,
les "pots de vins".

Courage à tous, tenez bon et faites entendre votre voix dans ce monde libertaire qui tend un peu plus chaque jour à vous réduire au silence.

Alex 29/04/2012 18:38

et j'aurai mis du temps à m'en rendre compte, peut être par excès de bisounours-isme, mais les syndicats ne verront pas ma cottisation cette année, ni même les suivantes :)

---dont bisettes---

alex 29/04/2012 18:34

la récupération syndicale ou la politique, laquelle est las plus à gerber ?
les annonces politiques ou celles syndicales en matière de non récupération, les quelles sont les plus à vomir ?
camarade, choisis ton camp...
marre que ma grogne soit politisée ou syndocalisée, bref récupérée !
merci Béné, les autres allez vous faire en... carter !

bénédicte desforges 29/04/2012 18:52



Rien n'aura jamais plus de gueule que ce qui s'est passé l'autre jour sans syndicats.
Jamais un syndicat n'aurait osé.
Voilà ce dont il faut se souvenir.
Il y a d'un coté des flics courageux, et de l'autre des petits rigolos qui frétillent à l'approche de changements imminents, et qui n'ont de policier que le nom.



le passant qui passe 29/04/2012 08:56

comme tu dis, fais tourner poto ;-)

http://www.unitesgppolice.com/media/upload/document/0c78734f-2012-04-28_MISEAUPOINT.pdf

bénédicte desforges 29/04/2012 12:52



Qu'importe les mises au point, et les mises au point de mises au point.

Si tous ces petits personnages en costard étaient plus clairs, ils n'auraient pas besoin de faire de mises au point et de se donner en spectacle avec leurs coups bas entre syndicalistes.
Pour la plupart d'entre eux, la voie publique n'est même pas un souvenir, c'est de la science fiction.

Moi je vais t'en faire une de mise point, courageux anonyme :
Nicolas Comte, le boss du syndicat majoritaire, avait promis une "manif monstre", eh bien ce n'est pas lui qui l'a faite. Point barre.

En attendant, le ras-le-bol de ceux qui sont descendus dans la rue est d'ores et déjà étouffé sous les gesticulations syndicales de TOUS, et leur récupération éhontée.
C'est bien joli de monter au créneau APRES pour des revendications qu'ils ont dans leurs tiroirs depuis des années, mais personne n'est dupe.



Sam 28/04/2012 22:56

Par rapport au message (Alliance ?) précédent :
"François Hollande sonde les représentants syndicaux sur la mesure proposée par son adversaire. Deux sur six sont pour : le secrétaire général d’Alliance et celui de Synergie, deuxième force chez
les officiers (dont l'ancien secrétaire général suit les questions de sécurité à l'UMP).
Les quatre autres, les secrétaires généraux du SGP Unité police, du SNOP (syndicat national des officiers de police) et du syndicat des commissaires, majoritaires dans leur corps respectif, ainsi
que celui de l’UNSA sont contre. François Hollande se rallie à cette position majoritaire."

L'intervention de Yannick Danio sur France 24 :
http://www.unitesgppolice.com/article;4001;debat-sur-la-presomption-de-la-legitime-defense.html

Son explication sur la présomption de légitime défense est un peu légère, il ne justifie pas bien sa position. Mais des juristes (notamment Me Eolas) ont déjà postés des explications détaillées.