Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 21:00

 

 

Voilà.
Le livre est fini, je vous l’avais déjà dit. Enfin, ce qui me perturbe en fait, c’est que la chose ressemble de plus en plus à un livre…
Je le connaissais sous Word, puis en pdf, et le voilà en papier. En papier !
L’embryogenèse s’accomplit…
J’ai la première épreuve entre les mains. Et comme Gilles, mon très cher éditeur, est vraiment sympa (sauf quand… hum, on en reparle…) il me l’a envoyée sous forme de bouquin avec la couverture, le titre, les pages blanches avec ISBN, dépôt légal, ces mots obscurs écrits en petit, et tout et tout. Impressionnant. On dirait une blague.
Parce que ça me fait toujours le même effet de « non, c’est pas à moi ça …»
Moi, j’aime bien lire et j’adore les livres. J’aime leur matière, ce sont de beaux objets. A voir, à toucher, à sentir. J’aime bien les vieux livres qui ont vécu, aussi. Qui ont été mille fois prêtés, donnés, égarés, empruntés et jamais rendus. Avec des marque-pages oubliés. Avec des coins pliés quand l’histoire est arrêtée en plein vol par l’histoire de l’instant de celui qui l’avait entre les mains.
Alors quand je vois ce livre… cette version provisoire qui contient déjà l’histoire de mon incrédulité…
Donc, voili. Atterrissage et mission relecture.
Et états d’âme évidemment… Ça me perturbe aussi. J’ai envie de refaire, de réécrire. Mais la gestation touche à sa fin, et les jeux sont faits.
Avec Word, il y avait la touche magique Suppr… Mais là, à part déchirer rageusement une page, gribouiller ou raturer une phrase foireuse au feutre indélébile, il n’y a pas de solution.
Je tenterais bien « X lignes et mots rayés nuls en marge » comme sur un procès-verbal, mais il y a fort à craindre que Gilles, éditeur de son état, n’apprécierait pas.
Persiste et refuse de signer…
À part ça, on a enlevé quelques textes pour que cette œuvre majeure du XXIème siècle reste une gourmandise digeste pour les milliards de lecteurs qui vont assaillir les librairies au mois de mars.
(bah quoi… on peut bien rigoler, non ?)
Autre chose : le blog représente environ la moitié de ce qu’il y aura dans le livre. Et c’est tant mieux... Ne serait-ce que pour vous, fidèles lecteurs de ce site. J’aurais été mal à l’aise que ce livre ne soit qu’un copié-collé du blog. Trop facile à mon sens.
Dans le même ordre d’idée, les prochains textes que je vais poster ici ne seront pas dans le bouquin.
Je vous tiens au courant de la suite, mais préalablement (et préventivement) il faudra que je vous livre une petite réflexion un peu personnelle sur l’usage des blogs en général et du mien en particulier.
Et pour finir, je tenais à vous remercier encore une fois.
Tous vos messages sont au fond de mes poches, et ça fait du bien.

 

 

Partager cet article

commentaires

AkaiKen 27/09/2007 08:57

Bonjour,
j'ai énormément apprécié les textes de votre blog, et si je tombe sur FLiC, ce que je compte bien précipiter, je me l'achète !
Mais... (petit mais) vous dites que le blog compte pour moitié dans le livre, est-ce pour cela que les anciens textes ne sont désormais plus que des 'teasers' ? C'est un peu dommage... Moi qui espérais avoir encore un peu de lecture ^^ (j'ai fini les 'nouveaux')

Kenneth HESELWOOD 27/05/2007 15:07

Bravo pour ce magnifique livre. Je suis inspecteur principal à la retraite de la Zone de Police de Bruxelles Capitale. J'ai aimé ces chroniques et ce n'est pas de la fiction.

Mia 04/02/2007 22:18

Je viens de lire ton blog d'une traite. Un grand bravo, il y a tout, le fond et la forme, un des meilleurs blogs- genre qui se compte sur les doigts d'une main- que je rencontre. enchantée de faire ta connaissance, le bouquin est plus que mérité, j'espère que celui-ci marchera à la hauteur de ton talent!

mariec62 04/02/2007 17:43

Ah d'accord, je comprends... en effet, le jury de Romans ne s'est pas trompé et la première place est amplement méritée. La publication aussi. Votre plume virevolte avec une maîtrise extraordinaire.
Très sincères féliciations.
Une collègue... (pas flic mais même Ministère)

Franck 03/02/2007 10:00

Chouette, vivement qu'il sorte o/

Question innocente : Le tome 2 est en cours ? :-)

"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©