Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 17:01

 

 

  Voilà. Maintenant que je vous ai aligné quelques histoires drôles, il est temps de passer aux choses sérieuses.
  Un coup d’œil à mon mouchard qui me balance toutes les requêtes Google qui vous font atterrir ici, m’indique clairement qu’on rentre dans la saison de la fourragère.
  On en avait déjà parlé ici-même il y a presque un an.
(Je constate par la même occasion que je n’avais mis qu’un R à fourragère, et j’en suis honteuse. Tu parles d’une performance pour un flic qui s’improvise écrivain. Je vais prendre une pelle et aller m’enterrer sous vos quolibets, tiens...)
  Et là encore, questionnement annuel récurrent, Google me rapporte donc le caractère hautement anxiogène du port de ce bazar à boucles et à ficelles plus techniquement appelé « fourragère », et qui n'est jamais livré avec une notice de montage.
  Sérieusement, votre désarroi, voire votre détresse, face à ce casse-tête fait peine à voir.
  Bref. La fourragère.
  Alors en effet, demain c’est le 8 mai et vous allez, mes chers collègues, vous taper un peu de bitume. On l’a tous fait, alors les gamins, arrêtez de rouspéter et n’y voyez aucune malice de la part de votre administration chérie. C’est la coutume. Il y a des saisons pour fourrager et d’autres pour triquer, c’est ainsi et c’est pas négociable. Vous n’avez qu’à demander aux anciens qui d’après moi vous répondront par un simple Pffff, et l’air de dire
« Mon petit, t’as encore rien vu. »
  À intervalles réguliers au bord des trottoirs, un flic avec une fourragère, c’est du plus bel effet, ça vous décore une ville comme c’est pas permis. Bah oui.
   Et puis vous remettrez ça le 14 juillet, le 11 novembre, à Halloween, aux sorties de promos et aux enterrements.
  Il est donc grand temps que vous arrêtiez de vous prendre le chou devant votre miroir, vous avez l’air de quiches à vous tripoter frénétiquement l’épaule.
  Mais j'ai plein d'affection pour vous, je suis passée par là, désemparée comme jamais, j'en aurais quitté la police, et je ne veux pas que vous vous couvriez de honte avec une fourragère mal mise.
  Sans désemparer, on ne va pas paraphraser, je vous remets donc l’extrait de l’année dernière à ce sujet.

Là, je peux faire quelque chose pour toi. Regarde comment la chose se porte :

      attends quelques jours, tu feras moins la fière...
L'un est préfet, l'autre commissaire divisionnaire, ils ont du savoir-faire.
Et moi, j'étais jeune, j'avais des grosses joues et un joli chapeau. O_o 
remarque : major de promo de gardiens de la paix, c'est mon meilleur classement, qui m'a permis de choisir direct un poste en anti-criminalité, possibilité qui n'existe pas sur wikio,
et ça c'est ballot, parce qu'il y a des violences policières non répertoriées par Amnesty qui se perdent (rajout 2009 pour le coup)

 

 

Partager cet article

commentaires

Gérardm47 25/09/2010 16:50


Amusant, très amusant, quand on sait que seul le drapeau de la Préfecture de police a le droit de porter la fourragère de la Légion d'Honneur, et pas les gardiens, ou seulement les gardiens
présents lors du fait d'armes ayant engendré le remise de la décoration, et à cette heure, ils sont partis vers les cieux ou en enfer... ;-))


le flic 26/09/2010 23:08



Ben tiens. Une imposture tant qu'on y est. Voir réponses précédentes.
Amusant, très amusant aussi, votre lien.
Et la légion d'honneur de Giorgio Armani, vous en dites quoi ?
(non, en fait je me fiche de votre réponse..)



combe yann 08/02/2010 16:17


La cordelière de soie rouge ou blanche à 1 ferret portée par les policiers sur leur tenue de gala, n'est pas une fourragère.
En effet le drapeau des gardiens de la paix a été décoré de la légion d'Honneur en août 1944, mais le nombre de ses citations est insuffisant pour donner droit au port de la fourragère
militaire.
Donc rien avoir avec les gendarmes désolé pour le gendarme précédent mais il ne faut pas confondre cher "collègue...."


le flic 08/02/2010 16:29


Le "collègue" n'avait pas compris que le but était davantage d'indiquer comment s'accroche la "chose" que d'opposer la grandeur de la gendarmerie pleine d'histoire de France, à cette pauvre police
nationale sans pedigree.
 


FX 08/02/2010 14:16


La "fourragère" (l'aiguillette en fait) blanche serait en effet un bon thème de dérision... si elle n'était pas un insigne propre à la gendarmerie, reflétant une histoire prestigieuse et que la
police s'est attribuée sans titre "parce que ça fait beau" !!!


le flic 08/02/2010 15:16


Aaaah ! En voilà un commentaire qu'il est intelligent !
Le monsieur il est gendarme ? Il n'est pas jouasse de fusionner avec la prestigieuse police nationale ? Il aime jalousement ses p'tits insignes et autres froufrous, et ça le défrise de voir un flic
avec une fourragère/aiguillette ? Militaire-addict ou flicophobe peut-être ?
Eh bien vous savez quoi ? On s'en fout.


ptiga 19/05/2009 09:56

La fourragère....des souvenirs, le froid, le bitume, les heures d'attente, et puis --"" ah ça y est, ça commence, il y a du bon là....pourvu qu'ils ne mettent pas deux heures, j'ai les pieds gelés moi...!! ""--
Je viens de lire les trois derniers commentaires : franchement, ce petit flic « clic droit » me fait vraiment marrer, je le trouve très bien et très amusant.
Et des commentaires de (vrais ou faux) militaires, bien formatés, bien conditionnés, du style --""nous les militaires nous sommes vraiment des exceptions""-- qui ne se posent pas la question de savoir de ce qui pourrait changer dans le passé en accrochant la fourragère sur le bouton d'origine, plutôt que de coudre un bouton spécifique (ou sur autre chose) qui certes signifie quelque chose, mais sans lequel on gagne du temps, un temps qui nous rappelle que nous somme quand même en 2009.
Et quand certains critiquent les boucles et les ficelles, eh bien sans elles, ils n'auraient pas pu fabriquer la ...euh... la quoi déjà...? Donc moi en province, je ne suis que "déco" lors de cérémonies. Pourtant quand j'étais à la PP......avec la rouge.... :-D
Vivement la retraite tiens....!!!! D)))

Le_Pompiste 14/05/2009 14:58

Je suis assez choqué de la désinvolture avec laquelle ces honorables fonctionnaires utilisent le bouton d'attache de l'épaulette pour accrocher un ustensile supplémentaire.
De mon temps (pfff...) il fallait impérativement coudre un bouton supplémentaire non prévu par les tailleurs juste au-dessus de la couture de l'épaule, sous l'épaulette, pour y fixer cet attribut indispensable à la tenue de sortie.
Et ceusses qui avaient omis ce labeur de cousette, tintin la perm' (pfff...).

le flic 15/05/2009 18:32



Alala.. moi aussi ça me choque.
Mais dans les écoles de police, c'est ballot, mais on n'a pas couture au programme...



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©