Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 00:26

 

 

  Il est resté longtemps derrière la porte. Il grattait tout doucement, comme un animal, il grattait le bois du bout des doigts, en gémissant des mots flous, en pleurant en silence. Il a dû rester là toute la nuit, debout devant cette porte, à la caresser dans l’obscurité en murmurant sa prière.
  « Ouvre-moi. Ouvre-moi. Ouvre-moi... »...

 

 

Récit tiré d'une histoire vraie

 

 

à suivre dans Police Mon Amour

 

Partager cet article

commentaires

commandcome 29/12/2008 15:36

Très beau style, j'aimerai pouvoir raconter de la même manière que toi.

Je te soutiens dans ce travail qui est très loin d'être rose.

Alex 18/12/2008 11:41

Glurp. Entre ce récit et l'histoire du train que j'ai lu hier soir, ben y'a intérêt à avoir quelques comprimés de Prozac en réserve...

T'aurais pas des trucs plus gais pour adoucir la morne saison ?

;-)

Jo 15/12/2008 13:01

Les textes reviennent en nombre, tels que je les aimés quand, il y a maintenant bien longtemps, j'ai découvert ce blog.
C'est un plaisir.

dominique boudou 07/12/2008 08:16

Votre blog est excellent, servi par une plume acérée à l'âpreté du réel, le plus sordide, le plus absurde aussi.

Patrick 05/12/2008 10:49

Qu'écrire après avoir lu ce texte bouleversant ?
Qu'écrire devant ce style qui vous prend aux tripes et devant cette écriture où aucun mot n'est superflu ?
La meilleure chose à faire est de se taire...
La sobriété ne s'embarrasse pas de superflu. merci de nous le démontrer texte après texte.

"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©