Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 11:36

 

 

  Un Procureur voudrait savoir lequel des quatre services luttant contre la délinquance dans sa circonscription, est le plus efficace.

  Pour ce faire, il décide de faire procéder à un test « grandeur nature » : 
il fait lâcher un lapin dans les bois de son ressort, à charge pour chaque service de retrouver le lapin.

  La S.R. (Section de Recherches de la Gendarmerie) vérifie que le lapin figure sur la liste des espèces non protégées, réclame un renfort en personnel, crée une cellule de travail, place des caméras, engage des lapines bien roulées, soudoie des renards, filoche des belettes, truffe les carottes de micros, fait de l'intox dans les clairières, et interroge les plantes et les cailloux.
  Après trois mois d'enquête, le PV remis au magistrat conclut :

  « L'affaire est close, le lapin n'a jamais existé.»

  Le P.S.I.G. (Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie) arrive, encercle le bois, fait une sommation rapide, mitraille tout, met le feu et saccage toute trace de vie.
  Deux heures après, les Ninjas arborent le cadavre carbonisé du lapin et déclarent :

  « Mission accomplie.»

  La B.T. (Brigade Territoriale, la plus petite unité de la Gendarmerie) prétexte ne pas savoir ce qu'est un lapin, n'en ayant jamais vu, et propose que la B.R. locale (Brigade des Recherches, unité d'investigation de la Gendarmerie) soit chargée des recherches, puis envoie une patrouille en direction du bois.
  Le soir même, les gendarmes établissent un bordereau de transmission directe qui précise :

  « Le lapin a quitté la circonscription. Il se trouve maintenant dans le bois situé en zone Police.»

  La Police arrive enfin avec son panier à salade, fait une rafle dans une clairière et le lendemain présente au parquet un blaireau salement amoché qui dit :

  « OK, d'accord, je suis un lapin.»

 

 

Partager cet article

Published by le flic - dans trucs en vrac
commenter cet article

commentaires

Yaci 10/09/2009 14:14

trop cool, surtout pour les djeunes qui raffolent de series policieres.
Merci!

Patrick 08/02/2009 18:01

Ca promet pour le rapprochement Police/Gendarmerie - Cette métaphore laisse apparaître un fonctionnement et une incapacité malgré tout inexistante - Vous devinerez que je suis un "ex".
Bravo pour le blog en général et les "vécus" qui sont aussi proches que possible de la réalité.
Mais de grâce ne sous estimez pas la maison d'en face où les actions et les affaires pourraient être aussi bien contées par vous, avec la même puissance du coeur, décrochant sûrement autant de larmes si ce n'est plus.
En face, on "a" (retraite oblige) pleuré et on pleure autant que vous, autant pour vous que pour nous, sans pour autant pouvoir l'exprimer (militaire oblige).
J'ai lu l'accident d'Helmut - et le vécu est remonté en moi, me rappelant que, qui que l'on soit, il est des moments où l'émotion nous provoque l'incapacité de réaction (homme et femme confondus)
Je lirai avec grand plaisir vos écrits, mais s'il vous plaît ne narrez pas une "guerre" des polices qui, sur le terrain, n'existe pas en général et n'est que le fait de personnalités - je précise que je parle du terrain.
Bien cordialement
Bonne continuation
Patrick

le flic 08/02/2009 18:27



Bonjour Patrick,
Vous savez très bien que les blagues flics/gendarmes (et vice-versa) sont de bonne guerre, et en aucun cas le reflet d'une quelconque hostilité. Et puis comme il l'est précisé plus haut, cette
histoire drôle (que je continue à trouver drôle) serait de l'inspiration d'un magistrat.
Bon, en clair, fallait pas le prendre mal, quoi.
D'autant plus que la chute tombe tout de même sans grande finesse dans la tronche de la PN...
Sinon, j'ai parfaitement conscience qu'on fait le même boulot, ni mieux ni moins bien.
Je vous remercie d'avoir apprécié mes histoires, et de vous y être un peu reconnu.
Amitiés, collègue !



Gil 20/12/2008 10:46

Excellent!!!

Si tu veux, tu peux la poster ici, mes potes vont apprécier.

http://forum-motards-en-cal.forumpro.fr/blagues-en-tout-genre-f3/nos-amis-les-gendarmes-et-policiers-t18.htm

Toujours aussi bien écrit et intéressant ce blog, bravo, à ce propos, j'ai bientôt du nouveau de mon côté.

Amitiés.

Gil.

Boris 26/11/2008 08:54

:D

Mon futur beau-frère est en train de faire sa formation de gendarme, je vais lui envoyer de suite !

le flic 26/11/2008 10:01



Oh le pauvre ! O_o
Il ne pouvait pas faire flic comme tout le monde ?



DUBIER 25/11/2008 22:30

L'affaire ne pourrait ne pas en rester là :
En effet, compte tenu du peu d'éléments à charge retenus contre lui, le blaireau remis en liberté sur décision de l' autorité judiciaire décide de déposer plainte pour violences policières et descrimination raciale et l'IGS se trouve saisie de l'affaire. Tous les intervenants des services de police sont entendus et mis en cause pour avoir orienté subjectivement leur enquête sur le blaireau prétextant qu'il avait une tête lapin ce qui émeut fortement le garde des sceaux, en raison de la sensibilité du sujet. Le ministre demande aux magistrats en charge du dossier des sanctions exemplaires. Nos braves fonctionnaires de police se trouve ainsi pigeonner pour avoir pris des blaireaux pour des lapins.

"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©