Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 18:40

 

 

  Ça m’est revenu en quittant le ministère de l’Intérieur hier après-midi.

  J’y étais allée pour rapporter un dossier de candidature pour l’accès au grade de capitaine, que j’avais reçu vendredi. La date limite étant le lundi suivant, hier donc, je n’avais d’autre choix que d’oublier la poste et le rapporter moi-même, et très vite, tout en me disant que si l’administration avait voulu que je ne fasse pas partie de la liste, elle n’aurait pas pu mieux s’y prendre.
  J’ai reçu un accueil conforme à ce que j’attendais. Froid...

 

 

à suivre dans Police Mon Amour

 

Partager cet article

commentaires

klank klanky 07/12/2009 21:27


Trés touchant et tellement parlant tellement vrai je n'ai pas autant d expérience que toi ni le même vécu professionnel mais ô combien je me vois dans ce que tu écris....Courage


Krimo 31/01/2009 15:55

Chere Benedicte,

Excuse le manque d'accents, mais je t'ecris actuellement du pays d'Obama, et leurs claviers manquent cruellement de cette ponctuation.

Je ne sais trop pourquoi j'ai besoin de te conter rapidement mon histoire, mais quelque chose me dit que c'est ici que je suis sense le faire.

Je m'apprete a abandonner, dans deux jours, un metier d'ingenieur ici aux Etats-Unis, pour rentrer au pays et tenter le concours de gardien de la paix. J'aime a penser que notre societe n'est pas completement consumee par le sacro-sainte "argent", et j'aimerais beaucoup voir plus de personnes faire ce dont elles revent, plutot que de faire quelquechose qui rapporte (beaucoup) d' "argent". Bref, voila, c'est tout pour ma petite contribution a ton blog si plaisant. Je te souhaite une jolie vie.

Un jeune homme.

Aïcha 09/12/2008 14:05

Bonjour Monsieur,

je suis tombé par hazard sur votre site j'ai adoré sa fais trois heures que je suis dessus.

j'ai aimé vos histoires et surtout celle la on diré que vous avez vécu sa car cette histoire dégage beaucoup d'émotion.

j'espère que c'est juste une histoire et non une réalité pour vous car moi même plus tard je souhaitrais être dans la police et j'aime trop le terrain je ne voudrais pas changer de poste comme sa.

Je vous en courage pour votre site et bonne continuation.

le flic 09/12/2008 14:21



Bonjour Aïcha,
Je suis unE flic ! :P
Et cette histoire est complètement vraie, comme tout ce qui est raconté sur ce blog.
Je te remercie de passer, et d'aimer lire mes histoires.
Et je te souhaite bonne chance si tu persistes dans ton idée d'être flic.
:o)



bruno 09/11/2008 00:07

Alors? Tu rentres à la MAISON Oui ou non? Et où?!
Parce qu'à un moment, faut atterir...où alors on t'a fait comprendre qu'il le fallait..le serail n'est accessible qu'en CDD...Chez nous, tu es en CDI!

le flic 10/11/2008 01:12



En fait, oui, on m'a fait comprendre des trucs...
Là, je suis un peu entre le coeur et la raison. C'est pas facile.



Marc Louboutin 30/10/2008 11:11

Ton cas administratif est sans doute déjà entendu.
Les dossiers personnels consultés par les fonctionnaires de police sont toujours évidemment incomplets. Et quand bien même tu aurais signalé dans la rubrique "ad hoc" de la fiche de consultation qui accompagne ton dossier qu'il y manquait des pièces, tu n'aurais jamais eu de réponse. C'est une expérience que j'ai tenté. A l'heure des vapeurs de vierge au sujet du fichage des citoyens, les policiers eux-mêmes n'ont pas accès aux informations que l'administration collecte sur leurs propres comptes. C'est une évidence pour nous, mais tu as raison de le souligner ici. Quant à ton retour annoncé dans les rangs de la "grande maison" (sic) il doit sans doute être motivé pour des motifs qui te sont propres mais je doute que cela soit un chemin aisé. Je n'en ai pas eu le courage, j'ai donc fini par démissionner. Solidarité et prudence à toi.

le flic 30/10/2008 14:59



Merci Marc...
C'est vrai que toi, tu connais la musique aussi, pas besoin de te faire de dessin.
C'est vrai aussi que Edvige est une petite rigolote aux pures intentions quand on sait tout ce qui traine dans nos placards... Les RG avaient rendu visite à mon éditeur, ils ont du passer pour
toi aussi, j'espère qu'on leur a filé un bouquin à l'oeil, j'ai rien de plus à en dire.
Bref. En fait, je ne sais pas ce que je vais faire. C'est pas simple.
Encore merci :o)

Pour les autres : Marc Louboutin, ex fonctionnaire de police, est l'auteur de Métier de Chien.
Une analyse et des récits authentiques et peu complaisants sur le métier et l'institution Police.
À lire.



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©