Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 01:36

 

 

  C’est une nuit comme les autres.
  Et c’est un planton comme celui d’avant la relève, comme celui de la veille et de l’avant-veille à la même heure, devant la porte d’un commissariat parisien pareil à tous les autres.
  À cette heure-là, il y a moins de passage, on s’ennuie un peu, mais il faut être là, et tenir compagnie à la porte...

 

 

à suivre dans Police Mon Amour

 

Partager cet article

commentaires

dret 16/10/2008 19:03

On comprend fort bien la panique du pauvre planton.....
Mais en ce qui concerne les auteurs de cette farce, il est notoire que, contrairement à ce que pensent certains esprits chagrins, les policiers, peut-être en réaction à certains aspects difficiles de leur métier, ont une franche tendance à la rigolade !!!
J'en veux pour preuve les histoires que me racontait mon père (du temps de la police à képi et bâton blanc), sans parler de votre serviteur, qui a eu pendant ses trente ans de carrière un sens aigu de la "déconne"........

le flic 16/10/2008 19:20



Merci de le dire !
Je ne peux qu'être d'accord, nous ne sommes pas sous prozac de l'école à la retraite, heureusement, et je pense que de tous les milieux que j'ai cotoyés, c'est à la boite et avec des
collègues que je me suis le plus marrée.
Merci, collègue. ^^



Salvatore 22/09/2008 02:43

Je rajouterais et cloturerais mon propos sur la foudre divine à dotation administrative collective (nom administratif de la foudre de Zeus portative) qu'il s'agit aux USA notamment d'un outil de soumission de l'individu récalcitrant. En gros, dans certains états, le simple refus de se soumettre à une injonction d'un policier et c'est plus physique mais électrique pour périphraser un chanteur québécois.
En France, le taser est une arme qui se plie comme toutes les autres au cadre de la légitime défonce... Défense pardon !
En gros, le taser est utilisé contre un individu pouvant blesser sérieusement un policier ou (surtout) autrui.
Or avant le taser, il y avait le tonfa, le gaz lacrymo (qui scotche autant le flic que le "fouteur de trouble" :P) et enfin le plomb. Du coup, je trouve le débat en France sur le taser complétement con, démago voire d'un populisme (de gauche cette fois) du plus bel effet.
Parce que face à un individu armé et instable, nous avons maintenant l'alternative du taser pour faire cesser l'agression. Avant, c'était une bastos et généralement le mec à la morgue ou avec des séquelles définitives.
A moins d'utiliser un flashball à quasi bout portant ce qui fait franchement plus mal qu'un taser.

Le taser en France est utilisé pour neutraliser l'individu dangereux. Une fois neutralisé, il est menotté et basta.
Alors qu'une infime partie de la population délinquante voulant porter atteinte à l'intégrité d'autrui puisse mourir d'un coup de taser, je dirais que c'est balot madame Michu mais le parabellum est probablement plus léthal donc à choisir...

Ce que je trouve désolant, c'est d'entendre un leader d'un parti politique extrêmiste dire tout et n'importe quoi alors qu'il ne s'est même pas renseigné sur le cadre d'utilisation de cette arme. Le drame étant qu'il est écouté par certains journalistes également mal informés (pour des journaleux, ça fout mal).
Les morts par Taser rejoindront les faits divers nécrophiles à l'instar des accidents de bus, des enfants crevant abandonnés dans les bagnoles et des épidémies de chutes dans l'escalier... Ce ne sont que des micro-phénomènes qui cachent des faits bien plus importants dont on ne parle jamais. C'est l'information "moderne" !

Sinon pour revenir à quelque chose de vraiment essentiel, Bénédicte, je te propose pour le repas de l'ambroisie, ça ira parfaitement avec la foudre de Zeus :D

Salvatore 22/09/2008 00:21

Moi le Taser, j'adore ! J'aime hurler avant son emploi : "Par la foudre de Zeus !"
Ca donne un élan tragique qui apporte un certain cachet à l'intervention. Parfois nous passons dans la foule avec nos casquettes pour quelques pièces en échange de nos qualités de dramaturges.
Et puis, à force d'entendre "Va niquer ta mère", on finit par se croire dans la tragédie d'Oedipe Roi de Sophocle.

Sinon dites-vous bien que l'alternative au Taser, c'est le 9mm Parabellum. Alors outre le fait d'être potentiellement plus mortel que notre Gégène mobile, ça n'exclue pas en plus une contamination au plomb... Et filer le saturnisme à un mec qu'on tue, je trouve ça limite sadique :D

Alors comme on nous retape de la modernité à toutes les sauces, voilà donc un exemple de modernité. A l'âge du tout électrique et bio, vaut mieux un coup de taser qu'un polluant défouraillage... Et puis c'est devenu d'un vulgaire l'arme à feu...

@Bénédicte :
Pour le repas de brigade, je t'appelle demain si tu es dispo ?

le flic 22/09/2008 00:50



J'ai croisé les doigts pour que tu viennes en renfort sur ce sujet qui t'a toujours inspiré :D
Le Taser foudre divine, j'adore !
Ceci dit, on ne peut pas en vouloir à ceux qui se fient aux videos américaines et canadiennes, où on voit les collègues autochtones faire un usage du Taser par rafales. Forcément, les cibles de
faible constitution lâchent côté palpitant...
Quant à confier des Taser aux polices municipales, je suis contre parce que je suis pour la dissolution complète, définitive, et sans retour de toutes les polices municipales. Je sais, l'argument
est léger, mais c'est comme ça.

Pour le repas de brigade, oui ! phone me ! (on mange quoi ?)



cigalette 21/09/2008 12:34

Bon dimanche.

Que pensez-vous de la polémique sur le Taser ?
Vous l'employez ?

Citoyennement vôtre.

le flic 21/09/2008 22:04



Ni pour ni contre, bien au contraire.



Salvatore 17/09/2008 19:46

@Alain FERE :
Franchement, si les malheureux avaient été des condés, j'aurais pris mon air outré (guère convaincant mais bon...). Mais comme ce sont des cruchots, je me suis bien marré tiens ! Quoi ? C'est de la mauvaise foi ? Certes oui mais c'est encore meilleur :D

En tout cas, je comprends mieux les statistiques de la gemmerderie qui prétendent que les cruchots font plus d'heures que les condés. C'est sûr que si demain, on me demande de me torcher à la fête à neuneu du coin pendant le taffe et à l'oeil, là effectivement, je suis prêt à ne plus compter mes heures :P

le flic 18/09/2008 02:31



Non mais toi, tu as un vieux contentieux avec les cruchots qu'il faudra que tu m'expliques un jour :D
(t'es pas un ex cruchot toud'même ??)
(ou une GAV dans une gendarmerie ? Noooooon !? O_o)
Ceci dit, nous flics, on est sobres pendant le servivce, c'est vrai. Et là, je déconne pas.

Notre prochain repas de brigade, ça en est où à propos ?



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©