Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 02:48

 

 

  Ils ont pris le petit passage, la voie pour piétons qui longe l’arrière des bâtiments de la cité, celle qu’on prend à chaque fois que ça bouge un peu pour les coincer coté jardin, tous les flics la connaissent, juste assez large pour la voiture, mais là il m’a dit que c’était tout calme...

 

 

à suivre dans Police Mon Amour

 

Partager cet article

commentaires

P. Lourpidon 06/11/2009 01:12


Bonjour mademoiselle. Je constate que vous êtes à court de paragraphes pour ce post là, alors je me permets de vous en refiler quelques-uns: ¶¶¶¶¶¶¶¶ §§§§§§§§§, sachant que vous en ferez bon usage.


le flic 06/11/2009 12:51


cesttrèsaimableàvousmaiscenétaitquuneffetdestyleunexercicederespirationpresque :)
merciquandmêmeçapeutserviretjelesgardeenstockpourplustard...


Antoine 31/08/2008 19:42

Blog chouette, texte intéressant, je dis pas…
Mais rédigé en paragraphe façon lisible, ça serait tellement mieux, quand même… vraiment, je parle que de la forme du texte ; le style, lui, me plaît bien au fil des billets…

le flic 31/08/2008 19:51



Bonjour Antoine.
Désolée si tu n'as pas pu lire. 
Ce texte n'est qu'une phrase, il n'y a qu'un point, et c'est exprès. (qu'importe le pourquoi)
Sans vouloir faire de parallèle abusif, c'est comme si tu signalais sa balourdise à Perec d'avoir shooté le E dans La Disparition.



DJ sbeu from Limoges 29/07/2008 01:48

Bernard, remonte dans la police-secours tût'suiiite !

le flic 29/07/2008 01:59



Hélas. Moi je dis hélas.



Bernard 29/07/2008 01:39

*Bernard pose discrètement des pièges un peu partout...*

.oO( Y'a eu un lâcher ou quoi ?! )

le flic 29/07/2008 01:58



aux ilôtiers du web :
Non mais vous avez fumé le même paillasson ou quoi ?
Entre l'un qui invente des mots et qui veut plaquer Jérôme sur un divan freudien (sans lunettes) et l'autre qui se parle à lui même en posant des mines anti-personnel, j'ai l'impression
qu'on est dans la quatrième dimension o_O

(ou alors ils ont respiré trop de lacrymo, mais y'a des soudures qui ont lâché...)



Salvatore 29/07/2008 01:21

Sinon Jérôme, pas la peine de chercher tes lunettes. Vu que tu arrêtes de respirer, à part si tu es en train d'exploser le record mondial d'apnée, tu es déjà cané. En fait, tu n'es pas en train de lire le blog, tu es juste au purgatoire. Tu auras ta place au paradis quand tu arrêteras de charger ton papa imaginaire... C'est mal. Au paradis, tu auras accès à des blogs de blogers plus influents, je te rassure :P

Sinon pour la drague et pour le langage wesh, je dirais qu'une chose :
"Mad'moiselle la blogueuse, comment vous êtes trop charmante ! Vous êtes trop le sôôleil deuh ma vie. Toute l'eau d'la mer n'arrivera pas à couvrir notre amoureuh" dit-il en lisant le SMS sur 083232 dites poM2love
"Alors la faroteuse, t'as vu tac tac la bogossité en mode bloffeur ?"

"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©