Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 02:54

 

 

[Je ne remercie pas celui qui m’a fourgué ce questionnaire.]

1 - Quel(s) souvenir(s) avez-vous de votre apprentissage de la lecture ?
Je m’en souviens très bien. C’était dans un livre à couverture rouge qui s’appelait Kiki et Rococo. Méthode syllabique. J’ai enchainé sur Oui-oui et le Cerf-volant, mon premier vrai livre.

2 - Vos lectures préférées lorsque vous étiez enfant ?
Tous les Oui-oui, et les autres collections de Enid Blyton.
Et puis une série qui s’appelait « 15 histoires de… » qui était des extraits de livres de même thème, donc mise en appétit pour passer aux ouvrages complets. Et aussi les « Contes et Légendes de... » Et les Arsène Lupin de M.Leblanc,
Et des grandes sagas comme Tant que la Terre durera de H.Troyat.
J’habitais loin en Extrême-Orient, il faisait chaud chaud chaud, et je lisais non-stop tous les bouquins de la bibliothèque de l’alliance française. Je n’ai jamais autant lu que dans l’enfance et l’adolescence.

3 - Aimez-vous la lecture à haute voix ?
Non, sauf quand c’est Fabrice Lucchini qui lit.

4 - Votre conte préféré ?
La Petite Sirène (la vraie, d’Andersen)
Pinocchio (le vrai, de C.Collodi)

5 - La meilleure adaptation d'un roman ou d'une pièce de théâtre
L’Amant de Marguerite Duras. Je n’ai jamais vu un film coller d’aussi près à un roman. Une performance. Mais en règle générale, je ne vais jamais voir l'adaptation au cinéma d'un livre que j'ai aimé.

6 - Apprenez-vous par cœur certains poèmes, répliques de théâtre, passages de roman ?
Les Stances du Cid régulièrement, pour faire chier le monde.
Maintenant, je les mime aussi, c’est affreux.

7 - Avez-vous des livres ou des magazines dans vos toilettes ?
Quelques Karaté Magazine pour les copines constipées.

8 - Avez-vous plusieurs lectures en chantier ? Combien ? Lesquelles ?
Plein, je ne peux pas les lister. Par geste compulsif de solidarité débile, j’ai ramené plein de livres dédicacés des salons du Livre, que je ne lirai jamais, et qui s’additionnent à tous ceux que je laisse en stand-by.

9 - Le poète que vous ne cesserez jamais de relire / de vous réciter ?
Il n’y en a pas. Ah si... Léo Ferré.

10 - Le livre que vous avez lu le plus rapidement ? Le plus lentement ?
Rapidement vu le pavé, je me souviens de Il Viendra de J.Attali en deux jours.
Sinon, un ou deux livres par semaine, en moyenne.
Le plus lentement, j’en sais rien. Si c’est laborieux, je lâche l’affaire. Comme pour le chiantissime Seigneur des Anneaux que j’ai tenté à deux reprises.

11 - Préférez-vous les éditions de poche aux originales ? Pourquoi ?
C’est moins cher, ça prend moins de place, mais je ne renonce pas au grand format pour tous les livres. J’ai un faible pour les Gallimard et les Actes Sud.

12 - Le(s) livre(s) que vous ne rangez jamais dans votre bibliothèque et qui traîne(nt) toujours ?
En ce moment, le Code de la Propriété Intellectuelle O_o

13 - Quel est votre rapport physique à la lecture ? Debout ? Assis ? Couché ?
Pas debout. Vautrage assis ou couché.

14 - Vos lectures sont-elles commentées crayon en main ?
Rarement. Mais je mets souvent des petits bouts de papier déchirés pour marquer plusieurs pages (je n'aime pas les corner).

15 - Offrez-vous des livres ?
Oui, mais je sais que ça a un coté coercitif.

16 - La plus belle dédicace, que ce soit de l'auteur ou de la personne qui vous l'offrit ?
Ma grand-mère sur un Pif-poche.

17 - Quel est votre rapport sensuel au livre ? (Odeur, texture, etc.)
Maintenant que vous le dites, oui je crois bien que je les renifle. Mais je ne les goûte pas.

18 - Quels sont les auteurs dont vous avez lu les œuvres intégrales ?
Plusieurs. C’est un peu une manie quand j’apprécie le premier ouvrage lu. Entre autres : Zola, Boris Cyrulnik, Yukio Mishima, Paul Auster, Boris Vian/Vernon Sullivan, Ray Bradbury, Yves Navarre, Guillaume Dustan.

19 - Un livre qui vous a particulièrement fait rire ?
Le Code de Procédure Pénale.

20 - Un livre qui vous a particulièrement ému ?
Des Fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes
Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda
Maus de Spiegelman (BD)

21 - Le Livre qui vous a terrifié ?
La Bible.
La Plaisanterie de Kundera

22 - Le livre qui vous a fait pleurer ?
Plusieurs, mais le premier qui me vient à l’esprit est Les Noces Barbares de Y.Queffélec.

23 - L'avertissement / l'introduction qui vous a le plus marqué ?
Aucun.

24 - Le titre le plus marquant, original, décalé, astucieux ?
Alice est montée sur la table de Jonathan Lethem, l’histoire d’une femme qui tombe amoureuse du vide. C’est un cadeau de mon troll fidèle.
Les Cafards n’ont pas de Roi de Daniel Evan Weiss.

25 - Décrivez votre bibliothèque.
C’est le modèle Billy de chez Ikéa.
(Ah ? C'était pas ça la question ?)

26 - Le(s) livre(s) dont vous vous êtes finalement débarrassé ?
Bon nombre de livres récupérés au pilon. Livres de cours de droit périmés. Réglementation des taxis. Réglementation des poids lourds. Code de déontologie.

27 - L'endroit le plus insolite où vous lisez ?
A vélo.

28 - Il ne vous reste que trois jours à vivre : que souhaitez-vous lire ou relire ?
Pour trois jours de sursis, mieux à faire que lire, faut pas déconner ho !

29 - Votre livre d'art préféré ?
Les sculptures de Camille Claudel. Je suis sérieusement persuadée que c’est Rodin qui s’est inspiré d’elle, et pas l’inverse.

30 - La bibliothèque idéale ?
La BNF pour son contenu, soyons fous.

31 - L'incipit qui vous a le plus marqué ?
Ce n’est carrément pas le genre de chose qui me marque. Je ne lis pas un livre comme une copie de devoir de français, à découper et décrypter par parties. En revanche, je reviens parfois sur les premières pages en fin de lecture d’un livre.

32 - La clausule qui vous a le plus marqué ?
Comme là non plus, je n’ai aucune idée, on va dire la dernière phrase de mon œuvre unique et complète :
« Alors de les voir se couvrir de mes cendres un mercredi à midi, et se prendre des bouts de mes os sur la tronche, moi qui fut un os pour eux, je me verrais bien mourir une deuxième fois, mais de rire. »
C’est magnifique.
C’est dans FLiC, chroniques de la police ordinaire by moi

 

 

Partager cet article

Published by le flic - dans trucs en vrac
commenter cet article

commentaires

P. Lourpidon 06/11/2009 01:47


1 - Quel(s) souvenir(s) avez-vous de votre apprentissage de la lecture ?
C’était long. Très long. Trop long à mon goût. De là m’est venue l'idée de brûler les étapes à l’école, ce qui m’a bien servi quand on m’a foutu à la porte de ce qui tient lieu de lycée
chez-nous.

2 - Vos lectures préférées lorsque vous étiez enfant ?
Tintin et Spirou, comme tout le monde… :)

3 - Aimez-vous la lecture à haute voix ?
Tout dépend du lecteur. Et du lieu; lors d’un long voyage en voiture, ça peut même être supportable.

4 - Votre conte préféré ?
Hô, grand dieux, je ne sais pas, il y en a tellement eu…

5 - La meilleure adaptation d'un roman ou d'une pièce de théâtre
Dune, de Lynch. On y reconnaît les personnages bien avant qu’ils soient présentés…

6 - Apprenez-vous par cœur certains poèmes, répliques de théâtre, passages de roman ?
Perrette et le pot au lait (je n’ai pas de mérite; une chaîne défunte de magasins nommée «Perrette» l’avait imprimée sur le côté de ses cartons de lait, lecture obligée en se levant le matin
devant
un bol de céréales tout dégoulinasse de lait). À présent, je ne supporte plus l’idée de consommer du lait…

7 - Avez-vous des livres ou des magazines dans vos toilettes ?
Non.

8 - Avez-vous plusieurs lectures en chantier ? Combien ? Lesquelles ?
«Comment construire une maison», d’Eugène Viollet-le-Duc.

9 - Le poète que vous ne cesserez jamais de relire / de vous réciter ?
Jean de Lafontaine (voir n°6)

10 - Le livre que vous avez lu le plus rapidement ? Le plus lentement ?
Le plus vite? The Da Vinci Code (en rosbif, édition de luxe offerte par un ami d’obédience rosbife); j’ai trouvé que c’était comme un très bon San-Antonio.
Le plus lentement? De Gaulle, par Lacouture. Car j’ai bien pris le temps de bien le distiller…

11 - Préférez-vous les éditions de poche aux originales ? Pourquoi ?
De poche, c’est moins cher et surtout ça fait moins mal de les abimer (car j’ai été élevé dans le culte du livre)…

12 - Le(s) livre(s) que vous ne rangez jamais dans votre bibliothèque et qui traîne(nt) toujours ?
Quelques livres de référence.

13 - Quel est votre rapport physique à la lecture ? Debout ? Assis ? Couché ?
Très rarement debout. Environ 50% chacun pour le reste.

14 - Vos lectures sont-elles commentées crayon en main ?
JAMAIS. C’est du vandalisme.

15 - Offrez-vous des livres ?
Toujours.

16 - La plus belle dédicace, que ce soit de l'auteur ou de la personne qui vous l'offrit ?
Celle de l’auteur ravi de la photographie que j’ai prise pour la couverture…

17 - Quel est votre rapport sensuel au livre ? (Odeur, texture, etc.)
Surtout visuel. Je refuse de lire un livre laid.

18 - Quels sont les auteurs dont vous avez lu les œuvres intégrales ?
Aucun.

19 - Un livre qui vous a particulièrement fait rire ?
À peu près tous les San-Antonio.

20 - Un livre qui vous a particulièrement ému ?
De Gaulle, de Lacouture.

21 - Le Livre qui vous a terrifié ?
«Faut être logique», de San-Antonio. Lu à 35 ans, il m’a glacé le sang et pourtant, je lisais du Lovecraft à 12 ans sans que ça me fasse quoi que ce soit…

22 - Le livre qui vous a fait pleurer ?
De Gaulle, de Lacouture.

24 - Le titre le plus marquant, original, décalé, astucieux ?
«La tour Eiffel dans le train», de San-Antonio.

25 - Décrivez votre bibliothèque.
Mot de six lettres, commençant par «B» et finissant par «L».


pona 08/10/2008 13:11

C'est bien "Bylli". J'attends d'avoir un mur de libre pour m'offrir toute la collec.

raptor 11/09/2008 00:09

Je pense sincèrement la même chose pour Camille Claudel et Rodin.

Kranzler 05/08/2008 11:11

Pif-Poche, ça se lisait bien sur la plage. Et les gadgets dans Pif-Gadget : l'hydravion à élastique, le mini-projecteur de diapos qui marchait pour de vrai avec une lampe de poche. Et les fameux pois sauteurs qui gigotaient doucement, jusqu'au jour où je les ai plus vus. Envolés... Alors après, je suis passé à Spirou. Et maintenant, je constate que je suis plus ou moins devenu adulte - sans mon consentement.

le flic 05/08/2008 14:06



Je n'ai pas consenti non plus... Les pois sauteurs du Mexique, je les eus aussi. Et les Piffies qu'on mettait dans l'eau pour qu'ils prennent vie. Mon Pif-poche est avec les rares livres que je
protège de la poussière, à coté de ma première petite voiture Solido. Le reste peut s'abimer au temps qui passe. Tiens, j'ai acheté en BD l'ami Rahan, le fils de Crao !



kranzler 04/08/2008 12:58

J'aime bien. Je dis pas souvent que j'aime bien, mais là j'ai rien d'autre à dire.

K.R37

le flic 04/08/2008 17:27



Merci.
Venant de l'auteur de ce que je viens de lire, ça me fait très plaisir.



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©