Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 02:54

 

 




C'est alors que se connecta le renard.

- Kikou, dit le renard.
- Kikou, répondit poliment le petit prince, qui actualisa mais ne vit rien.
- Je suis , dit la voix, dans le cache de Google.
- Qui es-tu ? asv ? dit le petit prince. Tu as un bien joli design...
- Lol, je suis un renard, dit le renard.
- Viens bloguer avec moi, lui proposa le petit prince. J’ai si peu de visites et de commentaires...
- Je ne puis pas bloguer avec toi, dit le renard. Tu ne m’as pas linké.
- Ah! pardon, fit le petit prince. Mais, après réflexion, il ajouta :
- Qu'est-ce que signifie "linker" ?
- Tu n'es pas de la blogosphère, dit le renard, que cherches-tu ?
- Je cherche les blogueurs, dit le petit prince. Qu'est ce que signifie "linker" ?
- Les blogueurs, dit le renard, ils ont des classements mensuels et ils chassent. C'est bien gênant ! Ils élèvent aussi des copiés-collés. C'est leur seul intérêt. Tu cherches à être dans le Top100 de Wikio ou bien ?
- Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu'est-ce que signifie "linker" ?
- C'est une chose très convoitée, dit le renard. Ça signifie "créer des liens"...
- Créer des liens ?
- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi, qu'un petit blogueur tout semblable à cent mille petits nolifes. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu me linkes, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi utile à mon référencement. Je serai pour toi un avantage pour tes statistiques...
- Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une putafrange... je crois qu'elle m'a linké...
- C'est possible, dit le renard. On voit dans la blogosphère toutes sortes de choses...
- Oh! ce n'est pas dans la blogosphère, dit le petit prince.
Le renard parut très intrigué :
- IRL ?
- Oui.
- Il y a des trolls, sur cette planète-là ?
- Non.
- Ça, c'est intéressant ! Et des influents ?
- Non.
- Rien n'est parfait, soupira le renard...

 

 

 

Partager cet article

commentaires

PTM 11/08/2008 15:23

Excellent j'adore !

"les bloggeurs sont invisibles pour les yeux..."

okatarinabella 10/06/2008 20:52

j'étais passé z'a coté de ça....trop fort ....
vive les putafranges !!!

Didier Goux 09/06/2008 11:25

Ah, c'est charmant comme tout ! Je reviendrai quand le renard aura refilé la rage à ce connard de Petit Prince, que je n'ai jamais pu supporter...

pousse manette 06/06/2008 18:38

Ah, pour être connu et faire un tabac, il faut linker que ceux qui ont une audience? Ben j'ai tout faux, je linke que ceux que j'aime aller dire coucou ( ah que) (pas kikoulol) (et encore, il manque du monde) ET J'AI PAS L'INTENTION DE CHANGER AH AH! (comment ça, je hurle?)

le flic 07/06/2008 01:18



Oui, POURQUOI tu cries ? O_o 
Et puis, ma petite pilote de ligne, j'te ferais dire que t'as rien entravé au zinzin. Le link vers des blogs à grosse audience, c'est comme pisser dans un violon
avec un moins beau bruit. C'est l'inverse qui est générateur de visites et d'audience.
Mais on s'en tape non ? MOUHAHAHA !
(et pourquoi je braille moi ?...)



Al 06/06/2008 14:41

"Il est vrai qu'après avoir lues quelques unes de ces pages...
Tu peux préciser ta pensée ?"

Je sens comme un raidissement... Ai-je dit quelque chose d'incongru ? Je précise donc : Après t'avoir un peu lue (découverte datant de l'époque de "Romans"), j'ai le sentiment de ne pas tenir la route, ou en tout cas de ne pas jouer dans la même cour...
Suis-je trop puéril ? En constatant que pour la première fois un(e) lecteur(trice) balaie rapidement mais méthodiquement les quelques pages déjà éditées et repart sans un mot, j'ai eu le coeur un peu serré... Puéril, dis-je...

le flic 07/06/2008 01:23



Non, rien d’incongru mais je te trouve incohérent, presque agressif.
Tu fais le choix de laisser un commentaire ici, plutôt qu’un mail. Ok, tu as tes raisons. Tout ça peut faire débat, c’est même assez récurrent.
En effet j’ai parcouru tout ton blog et lu plusieurs textes.
Et toi tu étais en embuscade dans un de tes gadgets de statistiques pour observer le temps que j’ai passé sur chaque page, et lesquelles.
Après quoi, tu m’as identifiée dans les "derniers visiteurs" indiqués par Blog-it.
Tu consacres d’ailleurs les deux widgets Blog-it à quelques considérations sur le référencement et les commentaires, et rien d’autre.
C’est un peu pesant à lire (pas que chez toi) ces obsessions du référencement…
Et moi, je me sens un peu fliquée quand on vient me dire à peine quelques heures après la visite d’un blog, que j’ai été sur toutes les pages, ET que je n’ai pas daigné laisser un commentaire.
C’est une obligation ou quoi ? Ne peut-il pas y avoir d’autres raisons au "silence" que la désapprobation ou l’indifférence ? Tu n’as pas à t’en émouvoir, ni à te sentir peiné ! regarde l’heure
et le temps que j’ai passé à te lire puisque tout est consigné dans je ne sais quel outil.
Moi je ne fonctionne pas comme ça. Pendant très longtemps, j’ai privé mon blog de tout commentaires, et je continue sur certains textes (explication). Les commentaires, c’est du bonus quand on aime écrire, ce n’est pas l’essentiel, c’est même
casse-gueule. L’écriture, c’est un exercice solitaire, je pense que tu le sais. Écris parce que tu aimes ça. Tu veux de la visite ? Balade toi sur les blogs, liste ceux que tu aimes bien, échange
d’une façon ou d’une autre si ça doit peser sur ton enthousiasme à l’écriture. Je ne laisse guère de commentaires sur les textes "écrits", parce que ce n'est jamais évident. Trop intrusif,
peut-être.
Je me suis baladée dans ton blog comme dans un livre, pas comme dans un atelier d'écriture.
@+ Al



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©