Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 02:13








Partager cet article

Published by le flic - dans trucs en vrac
commenter cet article

commentaires

David 03/04/2008 13:42

Excellent !

Laurent 02/04/2008 04:28

ah d'accord c'est plutôt l'offensif!
ben pourquoi des histoires de flics étonneraient des japonais? Simplement parcequ'en général l'image de la france c'est Amélie Poulain, le beaujolais nouveau, la mode...un peu en décalage avec une réalité moins glamour. Mais c'est pas le cas de tout le monde bien sur!

le flic 03/04/2008 03:21



C'est sûr que les uns peuvent avoir leur légende sur les autres et vice-versa. Un peu comme si nous imaginions d'ici que les rues du Japon étaient envahies de yakuzas avec une phalange
en moins, et que tout Japonais a un tanto sur lui pour se faire seppuku à la moindre contrariété ! Remarquez, il y a pire ambassadrice qu'Amélie Poulain (elle est mignonette la petiote), le
beaujolpif faut reconnaître que c'est plutôt dégueulasse mais c'est l'occasion de faire la fête, la mode, la haute couture, ben ça c'est vrai quoi. En France, à la ville comme à la campagne, tout
le monde se balade en tailleur Dior avec carré Hermès et sac Chanel, c'est le french standard !
Plus sérieusement (si si je sais faire), pas sûr que les Japonais soient étonnés par nos interventions et leurs motifs, leurs flics doivent vivre les mêmes. Les dysfonctionnements
sociaux ont certainement des variantes, mais pour ce qui en est des bugs de l'humain, ça doit se ressembler...
@+ Laurent :o)



Laurent 01/04/2008 17:02

dou ita shimashite.
En plus vous parlez japonais?
vous faites de l 'aikido, du karate??
il y a pas mal de français qui viennent au Japon pour mieux pratiquer un art martial!
surtout en aikido, et les japonais sont toujours surpris de l'apprendre! D'ailleurs je crois que s'ils lisaient des histoires de flic en France ça en mettrait un sacré coup à leur image du pays ...

le flic 01/04/2008 19:57



Re bonjour Laurent ! Non, mes connaissances du japonais sont très rudimentaires. Elles se limitent essentiellement aux traductions nippones des coups de pied, coups de poing, coups de coude,
baffes et beignes en tous genres. Et la poésie brutale des noms des katas. Karate shotokan ryu from Okinawa, quoi. Pas aïkido, c'est un jeu de feignants ! :D (je fais gaffe quand même à ce
que je dis, des fois qu'il y ait un type en jupe par ici...)
Heu... pourquoi des histoires de flics étonneraient les Japonais ?



ksk 31/03/2008 01:42

L'invitation de Rémi est transmise à Bosca.

le flic 31/03/2008 03:37



Bosca est ok pour un plan chat suivi d'une sieste crapuleuse ? :D
Tiens regarde la tête qu'il fait l'autre ahuri !        ->      ,,_^o_o^_,,___



Rémi 30/03/2008 16:31

Ksk, on se téléphone on se fait une bouffe ? ^^

le flic 30/03/2008 16:59



Ksk, je te déconseille vivement d'accepter l'invitation de ce taré.
En ce moment il n'a qu'une idée en tête, tirer un coup. :O



"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©