Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 17:24



undefined



  J’ai reçu l’injonction de révéler 6 choses insignifiantes et sans importance, choses que vous ne connaissez pas et qui n’ont aucun intérêt.
Fastoche.
La consigne m’a été transmise par :
Vicnent dont j’ai oublié les réponses aussitôt après les avoir lues, et qui était donc parfaitement dans le sujet,
et par Fourrure, un vétérinaire qui n’a toujours pas répondu à la question que je lui posais dans un commentaire : étant donné que je suis du groupe sanguin 0+, donc donneur universel, est-ce qu’en cas d’urgence, je peux être transfusée dans mon chien ? Il a du croire que je me moquais. Que nenni. Ou alors il n’aime pas les chiens.

  Comme la blogoboule est déjà presque entièrement contaminée par cette chaîne, j’ai eu le temps de lire pas mal de versions de cet exercice en gambadant de lien en lien, et j'ai trouvé ça très intéressant. Pas de lire des trucs rigolos insignifiants, sans intérêt, non. Mais de voir comment le jeu avait été mené.
  < foutage de gueule >
Émotionnellement très fort. Si si.
Extrêmement touchant. Diablement attendrissant. De bien jolies choses en vérité, et si bien dites. Et avec une telle fraîcheur.
Un peu de drôlerie, un zeste de provocation, une larme de nostalgie, le tout en deux ou trois phrases bien calibrées, et l’affaire était dans le sac. C’est fou comme à travers un simple jeu, on peut rappeler au présent aussi bien de vieux souvenirs qui sentent bon le pain d’épices et la purée mousseline, que la petite gaffe de l’avant-veille qui raconte si bien à quel point on sait prendre de la distance par rapport à soi-même et aux actes manqués.
Et redonner du relief aux choses simples de la vie.
Authenticité.
Spontanéité sans calcul.
Dépouillé de tout mot parasite et superflu, l’essentiel s’exprime finalement avec tellement de naturel.
Tout se résume en si peu de mots en fait…
Il suffit d’un jeu entre amis blogueurs. 
C’est merveilleux.
  < / foutage de gueule >
Trop fort, trop bon.
Sous prétexte de jouer à ne rien dire, beaucoup n’ont su, n’ont pu, s’empêcher de livrer des petits secrets soi-disant anodins mais où se trouvait bien plus de signifié que d’insignifiant. De la pure confidence. La tentation était trop forte. Ç’eut été dommage de laisser passer une occasion de se répandre sur le sujet dans lequel on excelle, de louper l’opportunité d’un strip-tease de plus.
Misère, les gens ne savent plus ne rien dire.
Moi non plus.

1 - Je préfère écrire sur des feuilles à petits carreaux qu’à grands carreaux. Mais avec Word, on est sûr d’écrire droit.
2 - Je crois que j’ai laissé passer la date de rappel de mon vaccin contre le tétanos. J’aimerais être piquée par Ron l’infirmier, ce serait super glamour.
3 - Je chausse du 38 comme tout le monde. Un drame les jours de soldes. De toute façon, je ne fais pas les soldes.
4 - Au mois d’avril, je mange les fleurs de ciboulette.
5 - Je suis pour l’euthanasie des cons, quelque soit leur état de santé.
6 - Je suis plutôt Internet Explorer que Firefox. Oui je sais, c’est une hérésie.



(ajout de balises pour mal-comprenants)

Partager cet article

commentaires

Miss pas touche 28/03/2008 08:52

alors, je comprends pas!!! j'ai cherché dans le petit Larousse, le grand Larousse, le petit Robert (noms communs puis noms propres) et l'encyclopédie Universalis et j'ai pas trouvé ce que ça voulait dire : branculade :D

le flic 29/03/2008 01:37



Pitin merde Anna, t'es une littérateuze oui ou quoi ? et t'es blogueuze aussi ? Bon ben la branculade est une sorte de grande masturbation collective entre blogueurs. On s'interroge sur des
insignifiances et on balance des confidences, ce qui est radicalement différent. Et après on attend la flatterie, l'empathie et l'attendrissement des lecteurs sur les petits travers de soi qu'on
a si innocemment exposés.
C'est ça la branculade. Des gens disent qu'ils bloguent, moi je dis qu'ils se branculent. Toi comprendu là ? :D
(et un de ces jours je te dirai la différence entre le petit Larousse et le gros Robert. En ligne, j'peux pas, c'est pas poli...)
Bizoux !



Michel Meyer 27/03/2008 09:50

C'est super de recevoir ce genre de mail-en-chaînes, moi je ne reçois que des imbécilités pour acquérir la vie éternelle, la félicité, ou du bonheur viagreux.

le flic 29/03/2008 01:29



Aha ! le bonheur viagreux ! Ecoute, moi je vais inventer une chaîne débilissime entre blogueurs, et tu en seras un des destinataires. Si si.
@+ Michel :o)



Caju 26/03/2008 20:28

Eh beh forcément.... Ma tagueuse l'avait présenté sous la forme "des choses qui m'importent peu", donc je ne l'ai pas du tout pensé de la même manière ce tag. Il se transforme au fil des blogueurs, comme le téléphone arabe.

Et pour faire différent, je chausse plutôt du 41-42 (mais maintenant, ça se trouve. alors qu'il y a 10 ans...)
Et je préfère Safari.
Et moi aussi j'aime les petits carreaux (ils sont encore plus petits en espagne, j'adore...).

Et surtout (mais ça t'intéressera certainement un peu plus), j'ai adoré ton bouquin !

le flic 29/03/2008 01:26



Merci Caju :o) Ben oui, c'est sûr que ça dépend du libellé du truc. Et il y a peut-être des blogueurs qui accommodent la consigne,  qui transforment "un peu" pour se raconter "beaucoup". Moi
quand j'ai lu "insignifiant", je me suis dit que le défi était que ça puisse s'oublier aussi vite que ça se lisait, tellement ce serait inintéressant ! :D



my name is Monde 24/03/2008 22:40

Jean-Claude Van Damme sors de ce corps.......!

le flic 29/03/2008 01:20



Ah non ! Je suis aware ! Aware je suis, tu vois.



Dom 24/03/2008 14:00

Non mais c'est va, je suis pas encore sénile, je sais bien que je suis venue te parler de mes pieds les plus jolis de la terre.
C'est juste que j'avais pas remarqué qu'en fait, le commentaire n°1, ben en fait, c'est le dernier.
Alors que ma logique de blonde voudrait que le commentaire n°1 soit le premier posté ..
non ? si ? ou bien ?
tu suis ?
en fait tu t'en fous, hein, oué, c'est cela.

j'm'en doutais

bon, un truc qui devrait t'intéresser. J'ai trouvé un moyen imparable de foutre le woual chez Manou, pour de vrai. et c'est génial.

le flic 24/03/2008 14:12


T'avais pas remarqué mouarffff... Ta logique de blonde re-mouarffff :D
Ecoute, je vais réfléchir et consulter les oracles des blogs pour savoir quoi faire avec l'ordre des commentaires, mais bien sûr que non je ne m'en fous pas, c'est même un truc hyper grave et
important pour un blog digne de ce nom. C'est presque aussi important que le page-rank ou le classement wikio, c'est dire si je ne vais pas laisser les choses au hasard.
Sinon, ouais pour Manou ça m'intéresse grave huhu !


"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©