Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 17:19

undefined

  Petite réunion pépère, pas trop de monde, places assises pour tous et hamburgers en stock. Cool.
J’ai fait le trajet avec Ron qui m’a raconté plein de trucs que je ne répèterai pas. On a trouvé une place pour stationner la voiture tout à coté de l’Assassin, il m’a dit "tu rentres pas dedans", je lui ai répondu "si, je rentre, d'abord je suis parisienne et je sais faire les créneaux, t’es des Landes tu peux pas comprendre", alors il a fait "hin hin" et j’ai calé. Et ça il l’a répété à tout le monde, l’enfoiré.
Chondre était déjà là, super bonne mine, je me demande s’il ne va pas se faire papouiller chez Guerlain avec des trucs hors de prix, faudra que je lui pose la question. Et puis Garfieldd est arrivé, en super belle forme aussi, suivi de Franck. Que des beaux mecs quoi.
Et puis Jid et michel v se sont pointés, on s’est empilés, et on a changé de table, parce que dîner avec un blogueur sur les genoux, c’est pas évident. Pousse-manette que je ne connaissais pas nous a rejoints. D’abord j’ai cru que c’était Marguerite ou une des nombreuses fans de Ron l’infirmier. Mais en fait, c’est une blogueuse pilote de métro, qui a une voix d’hôtesse de l’air. On a demandé à Lady Flo de venir avec nous. Elle, son blog c’est du X dans la plus pure tradition et la cuisine aphrodisiaque. J’ai aussi fait la connaissance de Oh!91 dont j’avais déjà repéré le blog que j’aime beaucoup. Et puis coming-out du soir, espoir : Ron a enfin révélé son prénom, mais vous n’aviez qu’à être là si vous vouliez savoir. Moi je ne dis rien. Ou alors en échange d’un autre scoop parce qu’on n’a rien sans rien, non mais. (ragots à adresser directement sur mon private mail en suivant ce lien).
Je n’ai pas eu le temps de papoter avec Thomas, Fiso et Fauvette. Et tous ceux dont j’ai toujours pas imprimé le pseudo, ce qui finit par devenir gênant.
Que dire de plus ? Le capitaine n’était pas là. D’après ce qui se dit, il serait en fuite sur une île, n’ayant emporté avec lui qu’un lapin et un gadget fonctionnant à l’énergie solaire. On est à ce jour sans nouvelles de lui.
Richard n’était pas là non plus, ce soir. Il a prétexté le nouvel an chinois, mais en fait il avait réunion de cellule, le pov.
Lomalarch était là avec sa moitié, ils avaient déposé leur descendance à la DDASS pour pouvoir participer peinards à Paris-Carnet.
Comme quoi, y’en a qui sont prêts à tout pour un Paris-Carnet ! :D
Je vous embrasse tous.

Partager cet article

commentaires

Prince des Chats 13/02/2008 14:36

Je viendrais peut etre a la prochaine, si je peux et si ca gene pas bien sur.
Bien sur je promet de pas laisser des poils partout...

le flic 13/02/2008 15:02

||||  ///  |  || /  / |||||  /// ||| Ah ben tu vois, déjà là t'as mis des pwals partout :DBah non ça gene pas lol, pourquoi ça generait et qui ? @ bientôt alors collègue :o)

lady flo 09/02/2008 19:35

Bénédicte, j'ai une dure nouvelle à t'annoncer :
tes lecteurs sont des obsédés sexuels ! Si, si !
Ton X a eu un effet eXtrême sur mon compteur de visites.
EXcitant, non ?
Bixes

Oh!91 08/02/2008 09:37

Pour moi, c'était une première, alors beaucoup de monde, pas beaucoup de monde, moi ce que j'en dis... C'éait bien cool, en attendant. J'étais content de faire la connaissance de Fauvette, la seule dont je connaissais le blog, en dehors de Fiso, j'ai été heureux que tu me flattes, évidemment, tu t'en doutes, j'ai regretté de ne pas papotter d'avantage avec les beaux garçons de ta tablée, surtout Chondre... Mais y'en aura d'autres, paraît-il. J'aurais eu le temps de te découvrir à travers ton blog, d'ici-là. Bises.

Mélina LOUPIA 08/02/2008 02:27

Tain, dire que j'ai la batterie de Cariolette nase, sinon tu penses bien que je serais venue, c'est quoi, de nos jours, 900 kilomètres hein? Une paille. En plastique la paille, comme les blogs, heureusement que les gens qui les font le sont pas, eux, en plastique.
Des bizettes

Fauvette 07/02/2008 23:23

Bonsoir Bénédicte, moi j'ai bien aimé, c'était pépère, et détendu, pas fatigant, et j'ai été ravie de rencontrer Oh!91 grâce à Fiso.
J'ai remarqué que tu savais t'entourer de beaux garçons !

J'ai cependant regretté mes amies Gilda, Kozlika et Traou.

"Sans la police,
tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre."

Henri Jeanson, pataphysicien

« Le Flic de Bénédicte Desforges séduit avant tout par sa sensibilité à fleur de peau, sa révolte et sa tendresse. »
Lire
« La révélation du printemps »
Le Nouvel Observateur
« Avec sa fougue guerrière, sa rectitude et sa grande gueule, on irait bien au feu avec elle. »
Les Inrockuptibles

Police Mon Amour

« B.Desforges [...] récidive avec Police Mon Amour, dévoilant le quotidien des flics de base. Au fait, qu'en pense son ministre de tutelle, Brice Hortefeux ? »
France-Soir février 2010
chronique du livre [lire]
par Philippe Sage
« B.Desforges a osé écrire tout ce qu'on n'ose pas dire dans la police... »
France inter
« Chroniques poignantes. Une femme flic qui raconte magnifiquement, et dans un style époustouflant, son quotidien. On est happé. »  Biba

FLIC-BD

Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, elle brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine... note de Casterman [lire]

France info  Le livre du jour :

rechercher

 

 

 

undefined

banner Banksy ©